Ahuntsic-Cartierville
08:56 21 avril 2020 | mise à jour le: 24 avril 2020 à 17:18 temps de lecture: 3 minutes

Éviter la double peine

Éviter la double peine
Photo: ArchivesMohamed Lotfi est le créateur et concepteur de l’émission Souverains Anonymes qui durant trente ans a été produite par des détenus de la prison de Bordeaux.

Incarcérés pour payer leur dette envers la société, ils vivent un double confinement en cette période de pandémie. Le créateur et animateur de l’émission Souverains Anonymes produite à la prison de Bordeaux reprendra le micro exceptionnellement pour s’adresser aux prisonniers avec la participation de personnalités et de proches des détenus.

«Nous sommes tous en deadlock, mais certains le sont plus que d’autres», indique Mohamed Lotfi dans le texte de présentation de son émission. Elle sera diffusée sur les ondes de CIBL et sur le Web. Les détenus de Bordeaux, Rivière-des-Prairies et de la prison pour femmes Leclerc seront invités à l’écouter.

Le segment sera diffusé en direct, mais les messages des artistes, des personnalités ainsi que des familles sont enregistrés. Ils seront diffusés avec un habillage musical.

«C’est une émission sans grande prétention, mais je voulais dire aux gens qui sont à « l’intérieur » que nous ne les oublions pas», souligne M. Lotfi.

Depuis que les restrictions sanitaires ont été mises en place au Québec, les prisonniers n’ont plus accès aux activités de loisirs ou d’éducation. Selon M. Lotfi, même les promenades à Bordeaux sont organisées par petits groupes pour respecter la distanciation physique.

Les nouveaux prisonniers sont en isolement pour 14 jours. «Ils vivent en quelque sorte un double confinement», illustre-t-il.

Rappel

Mohamed Lotfi est le créateur et concepteur de l’émission Souverains Anonymes qui, durant 30 ans, a été produite par des détenus de Bordeaux. Ils devaient faire tout, de la préparation à la recherche, en passant par les entrevues. La dernière émission a été enregistrée, en mars, juste avant le confinement.

L’émission était une double fenêtre, pour ceux qui étaient entre les murs et qui recevaient des artistes ou des personnalités du monde politique, des arts ou des lettres. C’était aussi une incursion inespérée dans l’univers carcéral pour les gens qui ne mettront jamais les pieds en prison.

Pour son émission exceptionnelle, M. Lotfi a obtenu la participation de Serge Bouchard, Jean Barbe, Alain Deneault, Christine Saint-Pierre, Sarahmée, Manuel Foglia, René Villemure, et beaucoup d’autres. Il s’est assuré aussi la contribution musicale en direct du percussionniste Kattam.

Jeudi 23 avril, de 20h à 22h, sur CIBL 101,5 FM. Reprise le lundi 27 avril. Avec la collaboration des Services correctionnels du Québec (réseau de Montréal).

Articles similaires