Ahuntsic-Cartierville

Une bière pour fêter les 50 ans du collège Ahuntsic

Photo: Collaboration spéciale

La Blanche d’Ahuntsic, une bière session, IPA, à 4% d’alcool est proposée depuis deux semaines au pub Brouhaha. Elle a été créée pour célébrer les cinq décennies du collège Ahuntsic, un établissement d’enseignement fréquenté par des jeunes de moins de 18 ans.

«Une chose certaine, la bière ne sera pas proposée au sein de notre école. Elle est destinée aux enseignants, au personnel et aux invités lors d’événements spéciaux pour célébrer les 50 ans du collège», averti Louis Brousseau, conseiller en communication du collège.

Elle devrait être disponible depuis une semaine dans quelques magasins spécialisés.

Le lien principal entre la boisson et le cégep est en fait le créateur. Martin Thibault, professeur d’anglais, mais également passionné de bière, a déjà publié deux ouvrages de référence, écrits en collaboration avec David Lévesque Gendron.

«Nous avons la chance d’avoir parmi nos enseignants une sommité dans le domaine brassicole», observe M. Brousseau.

C’est cette présence de M. Thibault dans les murs du collège qui a inspiré la direction de créer la Blanche d’Ahuntsic.

«On voulait une boisson festive pour marquer ces célébrations», a indiqué M. Thibault en entrevue avec TC Media. Dès qu’on lui a soumis l’idée, il a contacté le patron du pub Brouhaha, un bar qui a ouvert il y a un peu plus d’une année sur la rue Fleury.

Les résultats de cette collaboration avec Marc Bélanger, le maître brasseur du Brouhaha, «c’est une bière légère, mais qui a du caractère, observe M. Thibault. On a cherché des saveurs estivales avec des arômes d’agrumes et de fruits tropicaux».

«C’est une bière qui se boit fraiche et on continuera d’en proposer tant qu’il fera chaud», assure Daniel Essiambre, propriétaire-gérant du Broue Pub Brouhaha.

Le mot session dans son nom souligne qu’elle n’a pas une haute teneur en alcool. «Session en Angleterre fait référence aux bières de moins de 4,2 % d’alcool que l’on peut boire toute une soirée sans risque de se saouler», explique M. Thibault.

Photo: Collaboration spéciale
Photo: Collaboration spéciale

Une bière éphémère?
La bière sera servie durant les événements marquant le cinquantenaire du collège Ahuntsic en 2017 et 2018.

Elle est déjà proposée en fût dans les pubs Brouhaha d’Ahuntsic et de Rosemont. «On a mis en cannete beaucoup de bière et il faut la boire fraiche», conseille M. Essiambre. Elles est disponible dans les magasins spécialisés en produits brassicoles comme la Consigne sur la rue Fleury.

«Elle sera disponible tant que les quantités produites n’auront pas été écoulées», souligne M. Thibault. Quant à sa pérennité, elle dépendra de l’accueil que lui réserveront les amateurs.

 

 

Articles récents du même sujet