Ahuntsic-Cartierville
15:35 28 décembre 2020 | mise à jour le: 28 décembre 2020 à 15:35 temps de lecture: 3 minutes

Émilie Thuillier sera candidate aux élections à Ahuntsic-Cartierville

Émilie Thuillier sera candidate aux élections à Ahuntsic-Cartierville
Photo: Collaboration spécialeÉmilie Thuillier compte se représenter aux élections municipales cette année sous les couleurs du parti de Valérie Plante.

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville sollicitera un nouveau mandat lors des élections municipales de 2021. Elle soutient qu’elle a encore du travail à faire dans l’arrondissement.

«Cela fait longtemps que je sais que je me représenterais en 2021. Quatre ans, c’est tellement court et j’aime bien faire les choses. Je veux asseoir certains principes et amener des changements structurels», indique celle qui est membre de Projet Montréal et qui se présentera aux élections sous cette bannière.

Mme Thuillier résume ces actions notamment dans le renforcement des consultations publiques qu’elle a mis en place, la création d’un budget participatif qui revient chaque année et le déploiement d’un plan stratégique en développement durable.

«On a encore beaucoup de projets sur la planche à dessin, j’ai assurément envie de me présenter aux élections pour poursuivre le travail. Je souhaite être là jusqu’en 2025 pour voir se réaliser ces plans», assure-t-elle.

Travaux

Le développement de Louvain Est est l’un des projets sur lesquels elle a travaillé depuis le début de son mandat. Cette ancienne cour de voirie de la Ville doit servir à la création d’un nouveau quartier en collaboration avec le milieu communautaire. Le site de 80 000 mètres carrés, l’équivalent de 13 terrains de football au coin du boulevard Christophe-Colomb connaîtra un avancement sur le plan règlementaire en 2021.

«C’est l’année du changement de zonage. On ne verra pas de pelles mécaniques, mais c’est majeur comme démarche», souligne-t-elle.

Une des démarches de l’administration locale qui a suscité autant d’approbation que de mécontentement dans l’opinion, la réalisation de pistes cyclables bidirectionnelles permanentes sur les rues Prieur et Sauriol.

Sur un premier tronçon de 5 km, l’arrondissement a mis les rues à sens uniques en 2020 et compte éliminer près de 500 places de stationnement en deux ans.

L’administration prévoit une extension de ces voies sur plus de 2 km à l’est pour rejoindre le boulevard Saint-Michel.

«Une des solutions qu’on envisage, c’est de prolonger cette année jusqu’à la rue Saint-Firmin [environ 300m NDLR]. On ferait ainsi Prieur et Sauriol en trois phases. La dernière serait pour l’est de l’arrondissement», confie Mme Thuillier.

Mme Thuillier annonce que l’année qui vient sera aussi celle des gros chantiers avec notamment le réaménagement du Centre culturel et communautaire de Cartierville pour près de 7 M$ prévus au Programme décennal d’immobilisations. Les parcs accapareront aussi une part importante des investissements.

«La COVID nous a fait réaliser, même si on le savait déjà, que les parcs sont essentiels pour la qualité vie. C’est vraiment important qu’on puisse améliorer les espaces publics», convient-elle.

Au moins six parcs seront en travaux. Il s’agit de Saint-Simon, les Hirondelles, Henri-Julien, Marcelin-Wilson, le boisé Christophe-Colomb ainsi que le parc Ahuntsic pour la refonte de son skate park et son étang.

Articles similaires