Ahuntsic-Cartierville
17:38 7 juin 2021 | mise à jour le: 7 juin 2021 à 17:38 Temps de lecture: 3 minutes

Étude en cours sur les habitudes de déplacement à Ahuntsic

Étude en cours sur les habitudes de déplacement à Ahuntsic
Photo: ArchivesMoins de place pour la voiture et plus d’espace pour les vélos et les bus.

L’arrondissement d’Ahuntsic veut jauger l’opinion des citoyens concernant leurs habitudes de déplacement. Un sondage en ligne cherche à déterminer la place de l’automobile privée dans les usages comme moyen de transport.

Les citoyens âgés de 15 ans et plus peuvent répondre à plusieurs questions sur leurs manières de se déplacer. Ils sont aussi interrogés sur la hiérarchie des moyens qu’ils utilisent, que ce soit la voiture particulière, le vélo, la marche ou le transport en commun.

Des questions portent également sur la perception des gens de l’autopartage, ou la place qu’occupe l’automobile dans l’univers urbain, notamment en matière d’espaces de stationnements.

L’étude concerne essentiellement les territoires d’Ahuntsic, c’est-à-dire de Fleury-Est, Fleury-Ouest et Youville.

Elle fait suite à l’adoption par l’arrondissement de son Plan local de déplacement. Ahuntsic-Cartierville qui veut réduire l’usage de l’automobile tout en offrant des alternatives.

Les grands principes pour amorcer ce changement d’habitudes sont énumérés dans le projet Mobilité de quartier. Il inclut notamment le partage ou la location de voitures entre voisins ou l’usage en commun de vélos et de remorques. La lutte contre la pollution est au centre des préoccupations.

L’arrondissement a mandaté le Centre d’étude en responsabilité sociale et écocitoyenneté (CÉRSÉ) du Collège de Rosemont de mener la recherche.

Celle-ci se penche sur la perception de la population des actions proposées dans le cadre du projet Mobilité de quartier. Toutefois, il est précisé dès l’entame du sondage qu’il n’est pas nécessaire de connaitre ce projet pour répondre aux questions.

L’étude est menée en deux phases. La première ce printemps, la seconde en 2022.

À terme, l’arrondissement veut proposer un projet pilote pour développer des alternatives affectives à l’auto-solo.

Il bénéficie avec l’organisme Solon et deux partenaires de recherche, le CÉRSÉ et la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal, d’un budget de 1,5 M$. Une partie est financée par une subvention de 1 M$ du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dans le cadre du programme Climat municipalités.

Le plan local de déplacements d’Ahuntsic-Cartierville adopté en janvier 2020 vise à favoriser les déplacements actifs ou en transports en commun et réduire la place de la voiture pour les années à venir.

39

Le plan local de déplacements est décliné en 39 actions précises dans le cadre de quatre grands chapitres: transport actif, transport collectif, apaisement et partage de l’espace public ainsi que stationnement et livraison. Il veut donner plus de place aux piétons et aux cyclistes et veut favoriser l’utilisation des transports en commun.

Articles similaires