Soutenez

Barbecues, stationnements, bruit: le règlement des parcs d’Ahuntsic modifié

Le règlement des parcs d’Ahuntsic-Cartierville a été modifié pour réduire les désagréments liés à l’achalandage dès cet été.
Le règlement des parcs d’Ahuntsic-Cartierville a été modifié pour réduire les désagréments liés à l’achalandage dès cet été. Photo: Gracieuseté, Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville

Plusieurs habitants d’Ahuntsic-Cartierville ont rapporté des problèmes d’achalandage au parc de Beauséjour au cours des derniers mois. Les élus ont pris en compte les remarques des citoyens et ont modifié les règlements entourant l’usage des parcs. Des règles que l’arrondissement promet de faire respecter.

«On sait que l’achalandage de tous les parcs a augmenté avec la COVID», analyse la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier, en entrevue avec Métro.

«On a eu des problèmes précis l’an dernier», indique-t-elle, citant en exemple le stationnement sur les rues adjacentes provoqué par l’achalandage élevé du parc.

«Les gens vont stationner place Nevers et ne respectent pas la réglementation. Parfois, ils se mettent devant des entrées charretières. […] Il y avait un laisser-aller», estime-t-elle.

Contre ces personnes «qui ne font pas preuve de civisme», l’arrondissement travaille avec le poste de police de quartier. Un plan d’action a été développé et présenté à un groupe de représentant(e)s de l’arrondissement le 7 avril. Les modifications du règlement sur les parcs de l’ancienne Ville de Montréal à l’égard de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville vont dans ce sens.

«Cet été, il n’y aura pas de stationnement» autour du parc de Beauséjour, annonce la mairesse. Seule exception: dix places de débarcadère et deux stationnements pour personnes handicapées.

Cette décision a été prise alors qu’en 2021, de nombreux usagers utilisaient les stationnements le temps de déposer leurs affaires et de se garer à proximité, souvent dans les zones réservées aux riverains.

«Le message est clair: ce n’est pas possible d’avoir eu ce que l’on a eu l’année dernière», insiste la mairesse d’arrondissement.

Faire respecter les règles concernant les barbecues

Le stationnement est loin d’être le seul problème vécu par les usagers du parc de Beauséjour. Des problèmes qui, selon certains Ahuntsicois, sont propres à ce parc de l’arrondissement.

«Les barbecues sont interdits dans de nombreux parcs de Montréal et de Laval, ce qui incite la population d’autres villes et quartiers à achalander celui de Beauséjour», expliquait une citoyenne lors de l’assemblée du conseil d’arrondissement du 14 mars.

Plusieurs résidents ont en effet identifié la présence de ces aménagements comme étant une cause centrale de l’achalandage. Ils l’avaient souligné lors d’une marche exploratoire organisée l’automne dernier avec l’organisme Tandem et des élus d’Ahuntsic-Cartierville.

Pourtant, «ils sont là depuis une dizaine d’années», relève la mairesse. Mais depuis quelques années, elle reconnaît qu’ils ont causé des problèmes et promet de «mieux encadrer leur usage».

Notons que l’utilisation d’un barbecue est permise à seulement six endroits précis du parc.

D’autres mesures

Les élus ont apporté d’autres modifications réglementaires afin de réduire l’achalandage des parcs.

«On va être plus sévère, promet la mairesse. On va faire respecter les règlements municipaux, qu’on va afficher. Il y aura des cadets policiers sur place pour les faire respecter.»

En effet, l’arrondissement va embaucher deux employés à cet effet pour la période estivale. Ils veilleront notamment au respect du règlement sur l’usage des barbecues, mais pas seulement celui-là.

Il sera dorénavant interdit d’utiliser «une radio, un instrument de musique ou tout autre appareil sonore, y compris un amplificateur audio, sauf dans le cadre d’une activité autorisée par l’autorité compétente».

Émilie Thuillier souligne également que, «hormis avec un permis qu’on peut demander, on ne peut pas faire de fête privée» dans un parc.

C’est à présent écrit noir sur plan dans le règlement concernant les parcs. Une façon «de venir contrôler les trop grands rassemblements qui n’avaient pas leur place. Un parc n’est pas un endroit pour faire un buffet ou une cérémonie», insiste la mairesse. De même, il est à présent interdit d’apporter tables pliantes et autres équipements pour disposer nourriture ou objets.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Ahuntsic-Cartierville.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.