Ahuntsic-Cartierville
13:25 11 octobre 2012 | mise à jour le: 11 octobre 2012 à 13:25

Cartierville a sa ruelle verte

La ruelle verte de Cartierville a été en chantier pendant deux mois. Elle est maintenant prête à recevoir ses premiers visiteurs. Les résidents des 16 immeubles voisins peuvent grandement profiter de ce lieu complètement transformé situé au sud de la rue de Salaberry, près de Grenet. Tour d’horizon de cet îlot de fraîcheur.

«Nous sommes vraiment contents de cette initiative. Ça a changé la vie des résidents. C’était tellement laid. Cette ruelle était sale. Il y avait des ordures partout et l’asphalte était tout abîmé. Le lieu était devenu dangereux. Maintenant, on a envie d’y aller», partage une résidente de la rue Grenet.

La ruelle verte comprend plus de 2000 vivaces indigènes et 345 arbres, arbustes et vignes grimpantes. Un coin avec de grosses pierres a été aménagé sur le site afin que les résidents puissent s’y asseoir et discuter. On y compte également trois supports à vélo.

Le projet au coût de 350 000$ a été réalisé par l’éco-quartier Ahuntsic-Cartierville. Il vise deux objectifs principaux: la diminution des îlots de chaleur et l’amélioration de la gestion des eaux de pluie.

«Un des éléments qui différencie notre projet des autres ruelles vertes à Montréal est la gestion des eaux pluviales. En enlevant tout l’asphalte, on a diminué la surface imperméable. Il a été prévu de diriger l’eau vers les aménagements paysagers, car avant lors de fortes pluies l’eau entrait dans les garages des immeubles », indique Greicy Bialikamien, gestionnaire de projet à l’éco-quartier.

Lieu de partage

Même si l’aménagement est complété, l’éco-quartier continue d’être sur le terrain. L’organisme va encadrer encore des activités sur le site pour la pérennisation du projet. On parle de corvées de nettoyage, de visites guidées et même de fêtes avec des repas communautaires. Une journée de plantation a eu lieu dernièrement avec la participation de plusieurs familles. «On attendait 15 personnes et finalement, il y en a eu 28. On a pu voir des enfants s’approprier la ruelle, ils couraient partout. La ruelle a un impact pour les résidents. Une dame nous a dit partir maintenant plus tôt pour aller reconduire sa fille à la garderie puisque la petite aime regarder les plantes. Ces témoignages sont réconfortants», souligne Mme Bialikamien. Pour la gestionnaire de projet, cet aménagement permet aux résidents de créer des liens entre eux. «La ruelle devient un lieu de partage, d’échange et de rencontres», conclut-elle.

Une ruelle à admirer

La ruelle verte de Cartierville est située au sud de la rue de Salaberry entre les rues Grenet de de Meulles.

Cet aménagement fait partie du corridor vert de Cartierville. Le corridor inclut sept sites: la halte verte du centre Y, le potager éducatif de la garderie du centre Y, le jardin collectif et le petit potager du jardin de l’école Louisbourg, le sentier d’interprétation de la friche urbaine du jardin de l’école Louisbourg, le potager collectif en bac de la résidence La Porte d’Or des îles et le jardin collectif sur le toit de Mon toit, mon Cartier (à réaliser en 2013).