Côte-des-Neiges & NDG
16:43 9 mars 2021 | mise à jour le: 9 mars 2021 à 16:43 temps de lecture: 3 minutes

Frank Cavallaro s’attaque au château fort libéral de Mont-Royal

Frank Cavallaro s’attaque au château fort libéral de Mont-Royal
Photo: GracieusetéFrank Cavallaro représentera la circonscription de Mont-Royal sous la bannière conservatrice.

Frank Cavallaro s’attaque au château fort libéral qu’est la circonscription de Mont-Royal. L’ancien présentateur météo de CTV et de CBC représentera le Parti conservateur du Canada (PCC) lors des prochaines élections fédérales, qui pourraient être anticipées.

«C’est un visage très bien connu. […] J’aimerais beaucoup l’avoir à mes côtés comme le représentant de Montréal dans un futur gouvernement conservateur», a mentionné le lieutenant politique pour le Québec au PCC, Richard Martel, lors de la présentation virtuelle du nouveau venu, mardi matin.

S’il est élu dans Mont-Royal, Frank Cavallaro veut déménager dans la circonscription afin de se rapprocher de la population. Il a d’ailleurs vécu dans Côte-des-Neiges pendant plusieurs années.

«J’adore la diversité, le mélange des langues et la culture, explique-t-il. La façon que nous interagissons est enrichissante.»

D’origine italo-canadienne, M. Cavallaro est né à Laval un an après que ses parents aient immigré au Canada, en 1957. Il a également grandi dans Parc-Extension, Ahuntsic et Montréal-Nord.

Outre CTV et CBC, le soixantenaire a travaillé pendant une trentaine d’années à la télévision et à la radio, notamment chez TSN et The Weather Network.

Changement

Frank Cavallaro admet avoir été un partisan du Parti libéral (PLC) depuis plusieurs années. Toutefois, la gestion de la crise sanitaire tout comme celle de la vaccination du gouvernement Trudeau l’ont poussé à remettre en question ses allégeances.

Il dit avoir vu des entreprises en difficulté, des amis perdre leur emploi et des familles dévastées. Sa mère, octogénaire, confinée sans possibilité de quitter sa maison pendant un an, l’a également affecté.

Les nombreux scandales qui ont secoué le cabinet du premier ministre Justin Trudeau au cours des dernières années, en plus de la démission de la gouverneure générale Julie Payette en raison d’allégations de harcèlement au travail en janvier, ont également eu un impact sur sa décision de se présenter sous la bannière des conservateurs.

«Quelle que soit la victoire politique, je n’aurai pas peur de dire à Ottawa ce que vous pensez, de partager vos préoccupations et vos sentiments avec le gouvernement», indique M. Cavallaro.

La circonscription de Mont-Royal couvre les villes de Hampstead, Mont-Royal et Côte-Saint-Luc, en plus d’occuper une partie de l’arrondissement de Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce. Elle est représentée par le PLC depuis 1940.

C’est l’avocat Anthony Housefather qui est en fonction depuis 2015. Il avait été réélu avec 56,4% des voix contre le candidat du PCC, David Tordjman, qui avait alors obtenu 25,1% des suffrages.

Même si les prochaines élections fédérales sont prévues en 2023, le contexte de gouvernement minoritaire pourrait précipiter le processus électoral. Autant les libéraux de Justin Trudeau que les partis d’oppositions se prépareraient pour une éventuelle campagne déclenchée aussi tôt que ce printemps.

Articles similaires