Le vélo prend sa place dans les habitudes des Montréalais

Le vélo prend sa place dans les habitudes des Montréalais
Photo: ArchivesMai, c’est l’occasion de prendre part au Mois du vélo partout à Montréal.

En mai on célèbre la 5e édition du Mois du vélo, une occasion de prendre part à une foule d’activités, mais aussi de réfléchir aux enjeux qui touchent les transports actifs.

Avec 1 million de cyclistes à Montréal, soit 51 % de sa population, le vélo prend de plus en plus sa place dans la métropole, selon Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

« Dans les quartiers centraux comme Hochelaga, le Plateau, Villeray, La Petite-Patrie ou le Sud-Ouest, on estime à 5 % la part modale de ce moyen de déplacement. Sur une population de 700 000 personnes, c’est énorme. Depuis notre dernier rapport intitulé « L’état du vélo à Montréal en 2015 », nous sommes certains de pouvoir affirmer que cela n’a pas cessé d’augmenter. Il suffit de se fier aux données de trafic de la Ville et aux statistiques de Bixi pour le constater », insiste-t-elle.

En effet, chaque jour, à Montréal, en moyenne 116 000 déplacements s’effectuent à vélo. Cela représente un accroissement de 57 % entre 2008 et 2013, selon le document mentionné par la PDG de Vélo Québec.

Le réseau cyclable montréalais a crû de 40 % entre 2010 et 2015, atteignant un total de 748 kilomètres, dont 296 de ceux-ci sont réservés à cet usage grâce à des bandes cyclables ou des pistes de rues.

Si l’ajout de ces voies dans les quartiers résidentiels favorise l’utilisation de ce moyen de transport dans la métropole, c’est surtout au centre-ville que l’on devra repenser la place que l’on accorde aux cyclistes, croit Mme Lareau.

« En ce moment, on connaît un véritable bourbier dans le quartier Ville-Marie avec tous les travaux, incluant ceux sur la rue Sainte-Catherine, mais cela pourrait présenter une belle occasion. Il serait possible d’en profiter pour procéder à un transfert modal, c’est-à-dire encourager les gens à laisser leur voiture chez eux et à prendre leur bicyclette en y créant plus de voies cyclables, souligne la PGD de Vélo Québec. C’est là que l’on trouve le plus grand nombre de pôles d’attraction à Montréal, mais certaines personnes hésitent encore à se rendre à leur emploi à vélo parce qu’elles craignent pour leur sécurité. »

Plein d’activités pour fêter à bicyclette
Jusqu’au 31 mai, il sera possible de participer à une foule d’activités à Montréal dans le cadre du Mois du vélo.
Le 18 mai au parc Charles S. Campbel un atelier communautaire de réparation et d’ajustement de bicyclettes sera offert.

De plus, Cyclo Nord-Sud, qui a pour mission de récupérer et revaloriser des vélos inutilisés, sera présent.
Il sera aussi possible de rencontrer l’équipe de Vrac sur Roues, une épicerie zéro déchet en ligne avec livraison par vélo, et de l’Association pour la mobilité active de Ville-Marie, qui promeut le développement des transports actifs.

L’événement est gratuit et se tiendra au parc au coin des rues Ste-Catherine et de Champlain, de 10 h 00 à 14 h 00.

Le mercredi 29 mai aura lieu la Journée vélo-boulot, au Square Victoria. De 11 h à 15 h, des conseils en matière de sécurité et à propos des itinéraires à emprunter pour se rendre au travail à vélo seront offerts.

Burinage de vélos avec le Service de police de la Ville de Montréal; sensibilisation aux règles de sécurité routière avec la Société de l’assurance automobile du Québec; présentation du programme de recyclage de vélos usagés SOS Vélo; découverte des avantages de Communauto; trucs et conseils pour se déplacer à vélo et promotions des produits et services de Vélo Québec sont au programme.

Enfin, le Mois du vélo se conclura avec le Tour la Nuit 2019, le soir du 31 mai. Ce parcours de 21 kilomètres commencera à 20 h 15 à l’angle des avenus du Parc et du Mont-Royal et se terminera à 21 h 30 au parc Jeanne-Mance. Le coût de participation est de 10$.

D’autres activités pourraient s’ajouter d’ici là. Pour consulter la liste complète, rendez-vous à moisduvelo.quebec/calendrier