Hochelaga-Maisonneuve
16:07 8 avril 2021 | mise à jour le: 8 avril 2021 à 16:07 temps de lecture: 3 minutes

MHM va de l’avant avec la piétonnisation de la Promenade Ontario

MHM va de l’avant avec la piétonnisation de la Promenade Ontario
Photo: Gracieuseté/Camille Gladu-DrouinEn 2020, la zone piétonne s’étendait du boulevard Pie-XI à la rue Darling.

L’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve va de l’avant avec la piétonnisation de la Promenade Ontario entre Pie-XI et Nicolet. L’annonce a été faite officiellement mercredi.

La Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve (SDCHM) aurait préféré une piétonnisation en alternance et que la rue Ontario soit fermée seulement du jeudi au dimanche, mais l’arrondissement a écarté cette proposition, prétextant les difficultés logistiques découlant d’un tel scénario.

Aménagement déambulatoire, placottoirs, végétaux, îlots de fraîcheur et terrasses élargies sont prévus pour ce secteur restreint à sept coins de rue, contrairement à l’année dernière où la piétonnisation s’étendait de Pie-XI à Darling.

Des citoyens et des commerçants auraient préféré que ce scénario soit repris cette année, puisque certains restaurants et bars auront droit à des terrasses élargies et d’autres pas. Une pétition en faveur d’une piétonnisation élargie a d’ailleurs été lancée au début mars et a obtenu jusqu’à maintenant plus de 2700 signatures.

On y plaide que le scénario actuel de l’arrondissement favorise «une poignée de commerçants au détriment de certains autres», que plusieurs bars et restaurants ayant souffert de la pandémie «ne pourront pas compter sur les terrasses surdimensionnées leur permettant de récupérer une partie de leur manque à gagner pendant l’été», ce qui «mettra en péril la survie de plusieurs adresses du quartier».

L’arrondissement assure qu’il continuera d’étudier différents types d’aménagement pour étendre l’expérience au-delà de la zone ciblée, «en collaboration avec les commerçants».

Résultats de la consultation

Concernant la zone piétonne annoncée, l’arrondissement indique qu’en plus de l’appui populaire, «une consultation écrite réalisée auprès des commerçants a révélé qu’une majorité était en faveur du projet». Selon les données obtenues par Métro, sur environ 130 membres de la SDCHM situés entre le boulevard Pie-IX et la rue Darling, 96 se sont prononcés lors de la consultation.

Pour les répondants ayant pignon sur rue entre Pie-IX et Nicolet, 67% indique être en faveur du projet ou être neutre. Cet «appui» tombe à 56% si on inclut les répondants entre Nicolet et Aylwin.

Invité par Métro à réagir à cette annonce, le directeur général de la SDHM, Jimmy Vigneux, rappelle que ce n’était pas l’approche préconisée par son organisation, «mais on va collaborer avec l’arrondissement pour que tout le monde puisse en profiter, autant les citoyens que les commerçants.»

Il ajoute que la SDCHM va tout faire pour trouver des solutions pour les restaurateurs étant à l’extérieur de la zone piétonne prévue, pour qu’ils aient eux aussi un bel été.

Articles similaires