Hochelaga-Maisonneuve

Coup d’éclat sur le site de Ray-Mont Logistiques dans MHM

Le site de Ray-Mont Logistiques est situé dans le secteur Assomption Sud‒Longue-Pointe. Photo: Jason Paré/Métro Média

Des manifestants ont tenté de bloquer les travaux sur le site de Ray-Mont Logistiques, un projet controversé de plateforme de transbordement dans le secteur de Viauville.

Un appel a été fait au 911 vers 7 h jeudi matin pour signaler la présence d’une quarantaine de manifestants sur le site de Ray-Mont Logistiques où ont lieu actuellement des travaux de « réhabilitation environnementale ».

Selon l’agent relationniste médias du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Caroline Chèvrefils, les manifestants ont quitté pacifiquement les lieux vers 8 h lorsque les policiers leur ont lu un avis d’éviction.

Les manifestants ont revendiqué leur action dans une lettre publiée sur le site Contrepoints Média, affirmant avoir forcé l’interruption des travaux sur le terrain en s’installant au milieu de la machinerie pour y établir un campement de fortune.

« Que le projet de Ray-Mont Logistiques ait l’aval du gouvernement et de la municipalité ou non, nous continuerons d’occuper cet espace, nous continuerons de nous poser en obstacle à sa destruction et nous continuerons de nuire, par tous les moyens à notre portée, au saccage des écosystèmes et des territoires que nous habitons », peut-on lire sur le site, concluant leur missive en assurant que « le terrain vague restera vague ».

Sur un terrain de près de 2,5 millions de pieds carrés, Ray-Mont Logistiques compte recevoir 100 wagons de train par jour et 10 000 conteneurs en permanence sur le site. Ceci occasionnera 150 000 voyages de camions par année.

Le 8 septembre dernier, l’entreprise Ray-Mont Logistiques a demandé à la Ville de faire un appel au calme à la suite d’une tentative d’incendie sur des équipements de chantier dans la nuit du 25 au 26 août.

Articles récents du même sujet