IDS-Verdun

Plus de travaux à venir à L’Île-des-Sœurs

Photo: TC Media – Catherine Lamothe

Les travaux entourant le nouveau pont Champlain s’intensifieront de manière considérable dans les prochains mois. C’est ce qu’a fait savoir le consortium Signature sur le Saint-Laurent (SSL) lors de la dernière rencontre avec le Comité de bon voisinage, le 8 février, où certains résidents ont questionné les impacts.

Ce qui touchera surtout les Insulaires, c’est la poursuite des travaux du nouveau pont de L’Île-des-Sœurs, qui prendra forme sous deux structures parallèles. Un lien routier le reliant au futur pont Champlain sera également aménagé.

«Quelque 160 poutres d’une longueur de 42 mètres nécessaires à la construction du pont de L’Île-des-Soeurs seront notamment entreposées sur le chantier», a illustré le directeur de la coordination du projet,  Daniel Genest, spécifiant que les travaux des deux ponts devraient se terminer en même temps, soit à la fin 2018.

Le secteur du carrefour Claude-Robutel, où sera installée la gare pour le REM, sera aussi particulièrement perturbé. «On doit construire un tunnel bétonné sous l’entrée de l’autoroute 15, qui va traverser du rond-point jusqu’au sud», explique M. Genest.

Un pont d’étagement sera également construit au-dessus  du boulevard René-Lévesque, qui sera reconfiguré pour s’ajuster au tracé du nouveau pont Champlain.

«On parle de la troisième plus grande structure de ce projet, avec une longueur d’environ 125 mètres», a ajouté le directeur.

Impacts

SSL ne se cache pas que, comme c’est le cas depuis le début des travaux, la quiétude des résidents de L’Île-des-Sœurs risque d’être perturbée. Il sera aussi plus complexe pour les Insulaires de se déplacer à pied ou à vélo dans certaines zones.

«L’été dernier, je ne pouvais même pas sortir dans ma cour à cause du bruit. Je comprends que les travaux doivent être faits et je ne me plains pas, mais ça fait longtemps qu’on en subit les impacts», a soupiré une Insulaire.

M. Genest a pour sa part assuré que des mesures seront mises en place pour éviter un maximum d’inconvénients. Il y aura entre autres de la présence policière pour contrôler la circulation dans les endroits où les rues seront barrées.

«Lorsque les travaux auront des impacts importants en matière de bruit, comme la construction du tunnel du REM, ils seront faits le jour. De la même manière, lorsque la construction impliquera de barrer des rues, ce sera souvent de nuit», a-t-il mentionné.

SSL lancera également une campagne d’information.  Des affiches seront installées dans les grands commerces de L’Île-des-Sœurs.

Le prochain Comité de bon voisinage aura lieu le 18 avril.

Articles récents du même sujet