IDS-Verdun

Éclosion à l’Hôpital de Verdun: «la pandémie n’est pas terminée»

Un chapiteau blanc devant les urgences de l’Hôpital de Verdun sert à effectuer un pré-triage avant que les usagers entrent dans l’établissement du boulevard LaSalle. Photo: François Lemieux

L’Hôpital de Verdun, qui a accueilli le tout premier patient atteint de la COVID-19 au Québec, n’avait pas subi d’éclosions depuis un mois et demi. Le lundi 25 octobre, toutefois, une alerte d’éclosion a été signalée où on dénombrait un usager infecté. Le lendemain, huit patients et un employé étaient déclarés positifs au virus. 

«L’hôpital est sécuritaire», souligne d’emblée le porte-parole du CIUSSS Centre-Sud, Danny Raymond. «Mais on voit à quel point le virus est virulent.» 

Ce matin, 12 patients étaient atteints de la COVID-19. De ce nombre, 10 personnes sont hospitalisées, dont l’une est aux soins intensifs, et deux patients ont obtenu leur congé pour rentrer à la maison. Trois travailleurs de la santé sont aussi infectés. 

Au plus fort de la crise, l’Hôpital de Verdun avait érigé une annexe temporaire afin de pouvoir accueillir les patients testés positifs à la COVID-19. Après son démantèlement, une zone dans l’hôpital était réservée aux patients covid, puis depuis quelque temps aucun lit n’est dédié spécifiquement aux personnes infectées comme aucun patient n’avait attrapé la COVID dans l’hôpital avant cette semaine. 

Une zone chaude, où des mesures de sécurité supplémentaires sont appliquées par le personnel pour éviter la propagation du virus, a été mise en place. Actuellement, neuf patients se retrouvent dans la zone chaude. 

Parmi les personnes touchées par le virus à l’Hôpital de Verdun, la majorité est adéquatement vaccinée. M. Raymond rappelle toutefois que la vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre la la COVID-19.

La vaccination pourrait avoir protégé les patients de complications médicales. Pour l’instant, un seul cas s’est aggravé. «La pandémie n’est pas terminée. On en profite pour dire à la population de continuer à porter le masque, se laver les mains fréquemment et respecter la distanciation», mentionne-t-il. 

Le CIUSSS Centre-Sud a demandé à l’ensemble du personnel de l’Hôpital de Verdun de se faire dépister dans les meilleurs délais. 

related_stories_column]

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet