IDS-Verdun

Art autochtone à Verdun: se tourner vers le futur

L'exposition Land Black se tient au Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun, jusqu'au 3 juillet. Photo: Lawrence Paul Yuxweluptun et Paisley Smith

Jusqu’au 3 juillet, les amateurs d’art contemporain pourront venir découvrir l’exposition Land Back – Futurisme autochtone, au Quai 5160 de la Maison de la culture de Verdun.

«Dans la science-fiction, comme dans le monde contemporain, les perspectives autochtones sont rarement sollicitées en ce qui a trait au monde futur. Elles sont plus généralement associées au passé. À contre-courant, plusieurs artistes issus du monde du cinéma, de la littérature comme des arts visuels, se sont tournés vers le futurisme autochtone», peut-on lire dans la présentation de l’exposition.

À travers ce mouvement multidisciplinaire, les artistes autochtones prennent parole sur l’apocalypse, le surnaturel et les nouvelles technologies, notamment.

L’exposition, composée d’une forte proposition d’œuvres vidéo, réunit entre autres les travaux des artistes Beric Manywounds, Casey Koyczan, Kite et Devin Ronneberg.

Leurs œuvres s’allient aux réalités augmentées et virtuelles de Quinn Hopkins ainsi que du duo Lawrence Paul Yuxweluptun et Paisley Smith.

Plusieurs autres installations matérielles, portant sur le monde de la métaphysique et des rêves, y sont présentées.

L’exposition s’inscrit dans le cadre de la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) qui se tient simultanément, un peu partout à travers la province.

Du mardi au dimanche, les curieux peuvent se rendre au Quai 5160 de Verdun, gratuitement, pour y découvrir les différentes œuvres.

Tous les samedis du mois de mai, une médiatrice sera sur place pour accompagner les visiteurs.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet