Lachine & Dorval
08:52 16 janvier 2021 | mise à jour le: 19 janvier 2021 à 14:28 temps de lecture: 3 minutes

Transport de marchandises sur la ligne de tramway à Lachine

Transport de marchandises sur la ligne de tramway à Lachine
Photo: Alexandre SauroLe projet de la ligne rose devrait relier l’arrondissement de l’ouest de l’île avec le centre-ville de Montréal.

Un système de «tram-cargo» connecté aux gares de triage du parc industriel de Lachine permettrait de réduire le nombre de camions sur les routes. C’est du moins ce qu’avance l’arrondissement dans une proposition d’ajout au projet de tramway dans l’ouest de Montréal déposée jeudi.

Les wagons transporteraient ainsi de la marchandise à gros volume sur une ligne de tramway et emprunteraient les mêmes rails que ceux pour les passagers.

«Le parc industriel de Lachine est stratégiquement situé entre l’aéroport Montréal-Trudeau et les gares de triage du Canadien Pacifique et du Canadien National, ce qui en fait une plaque tournante dans le domaine de la logistique du transport», soutient l’administration Vodanovic dans son mémoire présenté devant l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Potentiel

En plus de réduire le nombre de camions en circulation dans les zones industrielles, le «tram-cargo» aiderait à diminuer l’empreinte écologique dont ils sont responsables.

Le nombre de poids lourds est en constante croissance à la suite du succès notoire des achats en ligne, fait savoir l’arrondissement. Plusieurs entreprises de distributions présentes dans le secteur, notamment Amazon, USP, U-Haul, Purolator et FedEx, pourraient s’avérer d’importants partenaires pour le projet.

Les gaz à effet de serre (GES) que dégagent les camions légers a doublé au Québec depuis les années 1990, alors que les émanations des camions lourds a triplé, selon les données de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Un système semblable est actuellement en service dans la ville de Dresde, en Allemagne, où il assure le transport de marchandises. À Zurich, en Suisse, il est plutôt utilisé pour la collecte des déchets.

Améliorations

Lachine propose également d’allonger le tunnel de la gare sur la ligne Vaudreuil-Hudson afin de la connecter au parc industriel.

« [L’extension] permettrait de relier le quartier résidentiel au sud avec le quartier industriel au nord de manière sécuritaire pour le transport actif», peut-on lire dans le mémoire.

Finalement, la gare du Canal située sur la ligne Candiac, toujours considérée comme temporaire par le gouvernement du Québec, devrait obtenir un statut permanent.

L’arrondissement soutient qu’elle est stratégiquement positionnée afin de desservir le nouvel écoquartier de Lachine-Est. Ce secteur de 60 hectares prévoit être bâti selon les principes de transition écologique et compterait 10 000 nouveaux résidents.

De plus, la gare pourrait s’avérer utile lors des travaux de reconstruction de l’échangeur Saint-Pierre, à proximité.

Ces propositions sont complémentaires à celles qui seront déposées le 21 janvier par le responsable de l’urbanisme et de la mobilité à la Ville de Montréal.

Articles similaires