Lachine & Dorval

Alimentation locale et durable pour les enfants

Les enfants à l’œuvre dans l’une des installations du Jardin des Frimousses. Photo: Gracieuseté

Le centre de la petite enfance le Jardin des Frimousses, à Lachine depuis bientôt 20 ans, redouble d’efforts afin d’offrir aux enfants des repas à base d’aliments locaux et bons pour la santé. Le CPE utilise également une approche éducative par la nature afin d’influencer positivement certaines pratiques environnementales.

L’année dernière, le CPE de 160 enfants a reçu la certification de niveau 1 du programme de CPE durable d’ENvironnement JEUnesse. Cette première étape officialise les gestes écologiques du centre, notamment l’utilisation d’aliments locaux dans son menu.

«C’est important pour nous d’offrir des aliments frais, sains et variés», exprime la directrice générale du Jardin des Frimousses, Caroline Arel.

Pour ce faire, le CPE utilise ses deux jardins et produit une large variété d’aliments comme des tomates, des concombres, des fines herbes et des poivrons. Ces installations offrent également une occasion aux enfants d’en apprendre plus sur le jardinage et l’agriculture urbaine.

«On implique les enfants lors d’activités ludiques d’entretien, de plantage et de récolte. C’est mobilisant et très éducatif», poursuit Mme Arel.

Comme les jardins ne produisent pas suffisamment pour nourrir les 160 bouches au courant de l’année, le CPE s’approvisionne chez la ferme Carya, qui cultive des produits locaux dans l’ouest de l’île de Montréal. De plus, les enfants sont invités à visiter ce fournisseur et à ainsi découvrir les rudiments de l’agriculture maraîchère biologique.

Le Jardin des Frimousses collabore avec Aliments du Québec afin de trouver de nouvelles façons d’augmenter son offre de nourriture locale et d’éviter ainsi d’acheter des produits transformés.

«Nous avons fait beaucoup de progrès dans la dernière année et on espère décrocher le deuxième niveau de certificat du programme de CPE durable à l’automne», rapporte la directrice.

Apprendre en nature


Trois éducatrices du CPE lachinois sont en formation afin d’offrir de l’éducation par la nature, une mission au cœur des valeurs du centre.

Plusieurs activités à l’extérieur sont intégrées dans la routine des enfants : dormir dehors dans des tentes individuelles, dans des hamacs ou sur des matelas, faire des pique-niques sans déchets au parc, des corvées de nettoyage aux alentours du CPE ou de l’observation d’insectes.

«Il faut parfois être très imaginatif pour trouver des activités à l’extérieur dans un milieu urbain», témoigne Mme Arel.

La formation d’éducation en nature offrira également une occasion pour les éducatrices d’en apprendre plus sur les activités à faire durant les mois de l’automne et de l’hiver.

De plus, le CPE fait des efforts afin de diminuer son empreinte écologique. Par exemple, il a réduit l’utilisation des papiers bruns en tricotant des lingettes réutilisables fabriquées à base de couvertures de flanelle usagées.

Articles récents du même sujet