Lachine & Dorval

900 000$ pour la conservation de la chapelle des Sœurs de Sainte-Anne

Les Sœurs de Sainte-Anne souhaitent laisser un héritage à la communauté de Lachine par la création de logements sociaux et l’accès à leur chapelle. Photo: Archives

La chapelle de la maison-mère de la congrégation des Sœurs de Sainte-Anne à Lachine recevra la somme de 900 000$ pour sa mise en valeur alors que le site change de vocation.

Le bâtiment principal offert par les religieuses à la Ville de Montréal sera reconfiguré afin d’accueillir 270 nouveaux logements sociaux. Malgré ce projet majeur, les Sœurs tenaient à préserver l’aspect historique des lieux, particulièrement en ce qui a trait à la chapelle.

Le site patrimonial a été construit au début du 20e siècle. La chapelle sera réaménagée pour sa conservation avant de devenir accessible au public.

Au total, le gouvernement du Québec prévoit une enveloppe de plus de 10 M$ pour 22 projets dans le cadre de son Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux.

«Ces investissements permettront de réaliser des projets qui visent à donner une deuxième vie à de magnifiques bâtiments. Ces derniers continueront donc de témoigner du legs des générations qui ont contribué à bâtir notre culture et notre identité», a déclaré par communiqué la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

L’objectif de ce programme gouvernemental est de faciliter la transition des lieux de culte patrimoniaux vers de nouveaux usages en lien avec les besoins de la communauté, tout en mettant en valeur leurs caractéristiques historiques.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet