LaSalle
15:25 23 mars 2020 | mise à jour le: 23 mars 2020 à 15:52 temps de lecture: 2 minutes

Être ministre en temps de crise

Être ministre en temps de crise
Photo: GracieusetéDavid Lametti est le député fédéral de LaSalle-Émard-Verdun.

Le quotidien du ministre de la Justice du Canada et député de la circonscription de LaSalle-Émard-Verdun, David Lametti, a toujours été rempli depuis son entrée en poste. Toutefois, il a été plutôt bouleversé depuis les deux dernières semaines.

Étant membre du cabinet, il doit participer aux réunions du conseil des ministres, en plus de se présenter à des rencontres du sous-comité sur la COVID-19.

«Mon département a un rôle à jouer sur l’aspect législatif. J’ai un rôle à jouer pour l’application et l’interprétation des normes», explique M. Lametti.

Même s’il n’a pu être présent dans la circonscription depuis le début de la crise, son bureau a mis des mesures en place, comme l’instauration du télétravail pour tous les employés.

Toutefois, il précise qu’il demeure disponible pour répondre aux questions que ce soit par téléphone ou courriel. Entre autres, son équipe a reçu plusieurs demandes par rapport au rapatriement des Canadiens à l’étranger.

«Ma famille et ma circonscription me manquent», dit-il, tout en précisant que les gens doivent respecter le principe de distanciation sociale.

David Lametti travaille actuellement de son appartement à Ottawa afin de pouvoir participer aux réunions du cabinet.

«Il faut vraiment être solidaire. C’est le temps de travailler ensemble. C’est le temps de prendre soin l’un de l’autre, d’appeler les autres, les membres de notre famille.» — David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada

Articles similaires