Soutenez

Une murale «porteuse d’espoir» à LaSalle

Sophie Wilkins et Anik Favreau devant la murale Porteuse d'espoir à LaSalle. Photo: Gracieuseté, Sophie Wilkins

L’école LaSalle Elementary Senior a inauguré une nouvelle murale sur sa façade le jeudi 22 septembre dernier. La murale, intitulée Porteuse d’espoir, a été réalisée par deux artistes peintres, Sophie Wilkins et Anik Favreau.

La murale s’inscrit dans un projet de plusieurs années qui vise à «créer des espaces pour les élèves», notamment en verdissant la cour extérieure, explique l’enseignante d’arts plastiques de l’école laSalloise, Marie-France Fitzgerald.

La nature comme inspiration

Selon l’enseignante, en poste depuis 17 ans, «on est vraiment dans un milieu défavorisé à LaSalle. On essaye d’amener un p’tit coin vert dans notre école, qui est dans un coin très urbain avec peu de nature ou d’espaces extérieurs pour les élèves.»

Tous les projets réalisés depuis huit ans à l’école LaSalle Elementary s’inscrivent sous le thème de la nature. Écoquartier LaSalle avait notamment retiré l’asphalte de la cour pour y planter des arbres. L’école primaire travaille aussi avec Alvéole, qui fournit des ruches d’abeilles sur le toit et anime des ateliers pour les enfants. «On voulait vraiment avoir une muraliste professionnelle pour faire la boucle» quant au thème de la nature, déclare l’enseignante. Les élèves ont aussi donné des idées pour la réalisation de la murale.

Les œuvres de Sophie Wilkins abordent souvent le thème de la nature notamment en représentant celle qu’elle appelle « Dame nature en compagnie d’animaux en voie de disparition ». Selon la peintre, l’abeille, qui prend une grande place dans ses œuvres, symbolise le travail d’équipe et la communauté. L’artiste estime aussi que l’abeille est l’acteur «le plus important dans le climat».

Sur la murale, des fleurs «qu’on peut trouver sur chaque continent» sont peintes pour représenter le sens de la communauté. L’abeille tient une clé, car «le travail d’équipe, la communauté, c’est la clé», explique la peintre.

Art Gang a produit la murale, financée en majorité par la Ville de Montréal, ainsi que par la commission scolaire Lester B. Pearson. Porteuse d’espoir est l’unique murale réalisée par Sophie Wilkins et Anik Favreau à LaSalle. Les deux muralistes avaient déjà réalisé une murale à l’école Sainte-Gertrude, à Montréal-Nord.

Des élèves et de nombreux organismes, ainsi que la mairesse de LaSalle, Nancy Blanchet ont inauguré la murale à l’école.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de LaSalle.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.