LaSalle
11:28 26 juin 2015 | mise à jour le: 26 juin 2015 à 11:28 Temps de lecture: 2 minutes

Des étudiants d’André-Laurendeau tournent à Silicone Valley

Des étudiants d’André-Laurendeau tournent à Silicone Valley
Photo: Collaboration spéciale

Propulsés par des géants tels qu’Apple, Facebook ou Twitter, Silicon Valley, en Californie, est la mecque de l’innovation et des médias électroniques. En mai et juin, 12 étudiants en Communication du cégep André-Laurendeau ont visité l’endroit pour comprendre le phénomène et y tourner un documentaire.

Leur hypothèse: Silicone Valley est devenue le centre du monde, les quartiers généraux d’un nouvel empire numérique.

Leurs interventions sur le terrain leur ont permis de voir une société profondément divisée. Le nombre de pauvres et de sans-abris a explosé depuis 20 ans. La gentrification, fortement accéléré par la présence des grands du numérique, pousse des milliers de personnes à la rue.

L’équipe du cégep, dirigée par l’enseignant Bruno Santerre, produit un documentaire sur le processus d’innovation des médias technologiques et sur l’impact de ces innovations sur leur rôle de communicateur.

Un phénomène rare
Depuis 20 ans, un nombre impressionnant d’innovations technologiques ont vu le jour Silicon Valley. La vallée innove, la planète adopte de manière euphorique des changements, les uns après les autres, massivement et sans compromis.

«Les médias numériques imposent d’importants changements. Nos idées, nos œuvres, notre savoir et même nos relations sociales sont devenus du matériel enregistré, détourné, hacké, vendu, diffusé à travers des canaux dont on ne connaît pas les contours», explique l’enseignant Bruno Santerre.

Les jeunes ont visité Stanford University, épicentre de ces innovations.

Documentaire à multiples usages
Le documentaire des jeunes permettra de colliger leurs découvertes, leurs entrevues avec les acteurs de l’industrie des médias technologiques, mais aussi de consolider leurs apprentissages.

«Ce projet médiatique sera ensuite présenté à la communauté collégiale et dans certaines écoles secondaires lors de conférences-projections.

Articles similaires