LaSalle
16:00 21 janvier 2016 | mise à jour le: 21 janvier 2016 à 16:01 Temps de lecture: 2 minutes

Pédaler en lisant pour mieux se concentrer

Pédaler en lisant pour mieux se concentrer
Photo: Wavebreak Media LTDSpinning exercise bikes in a bright gym room

Depuis l’an dernier, la direction de l’école primaire Allion a trouvé une solution originale pour maintenir l’attention des élèves. Elle a installé quatre vélos stationnaires en dehors de la classe afin de faire bouger les élèves et mieux capter leur attention.

«Quand un jeune a des problèmes à se concentrer, son professeur peut l’autoriser à faire du vélo pendant 10 minutes, ce qui lui permet de dépenser un peu d’énergie, et il lit en même temps», explique le directeur de l’école, James Benn.

Il soutient que c’est une excellente manière de calmer les jeunes tout en leur permettant de vivre une expérience intellectuelle. Les élèves deviennent plus productifs après avoir fait un peu d’exercice.

«On voit que ça fait une différence pour la santé mentale et physique des étudiants, ainsi que dans leur apprentissage», soutient M Benn.

Mise en branle pour la première fois l’an dernier, l’expérience est répétée pour les 331 élèves et 23 enseignants de l’école primaire anglophone de la Commission scolaire Lester B. Pearson, voisine de l’école secondaire LaSalle Comprehensive High School de la 9e Avenue.

Ce type d’activité existe dans quelques autres écoles primaires du Québec et a fait l’objet d’un projet-pilote à l’école Jeanne-Sauvé, en banlieue d’Ottawa, il y a trois ans.

À la Commission scolaire francophone Marguerite-Bourgeoys, des vélos stationnaires sont notamment disponibles dans les écoles primaires du Grand-Héron et Terre-des-Jeunes de LaSalle. «Au début, nous avions un vélo par classe. Maintenant, ils sont dans les couloirs et on peut en amener un dans une classe au besoin », explique Frédérick Urpesz, le directeur de Terre-des-Jeunes qui compte 370 élèves.

 

 

Articles similaires