LaSalle
16:47 11 février 2016 | mise à jour le: 11 février 2016 à 16:47 Temps de lecture: 2 minutes

Nicholas Fontanelli a trouvé un avocat

Nicholas Fontanelli a trouvé un avocat
Photo: Archives TC MediaNicholas Fontanelli hides from photographers as he arrives at the courthouse to be charged with first-degree murder of his fiancee, Samantha Higgins, Tuesday, July 14, 2015 in Montreal.THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz

Nicholas Fontanelli, cet homme de 23 ans accusé en juillet de meurtre prémédité de sa conjointe Samantha Higgins et d’outrage à un cadavre, a finalement trouvé un avocat.

De retour en Cour le 8 février, l’accusé a retenu les services de l’avocat Me Marc Labelle, reconnu pour avoir défendu plusieurs tueurs en série, dont William Fyfe et Michael McGray.

Les procédures judiciaires avaient été interrompues en octobre lorsque son ancien avocat, Me Jean-Marc Tremblay, a dû se retirer pour des raisons de conflit d’intérêts soulevées par l’avocat de la Couronne. Il y a quelques années, il avait représenté la demi-sœur de l’accusé lors de litiges judiciaires.

Triste rappel
Nicholas Fontanelli a été arrêté le 13 juillet par la Sûreté du Québec, à son domicile de la rue David-Boyer, à LaSalle, deux semaines après que sa conjointe ait été portée disparu.

Le corps démembré de la femme de 22 ans avait été retrouvé quelques jours avant, dans un secteur isolé de Hinchinbrooke, à plus de 70 kilomètres de LaSalle, dans un sac de poubelles dissimulé sous un ponceau.

Le couple se connaissait depuis sept ans, était fiancé depuis peu et avait deux jeunes enfants. La victime a grandi dans Pointe-Saint-Charles où sa famille réside à ce jour.

S’il est reconnu coupable, Nicholas Fontanelli est passible de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. La prochaine comparution du détenu est prévue pour le 29 mars.

Articles similaires