Soutenez

Le Plateau au secours de la Tulipe

La salle de spectacle La Tulipe, sur la rue Papineau. La façade patrimoniale est en rénovations. / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

Lors du conseil d’arrondissement de ce jeudi 13 janvier, le Plateau-Mont-Royal a donné aux services juridiques le mandat d’entreprendre toutes démarches juridiques nécessaire contre le propriétaire de l’immeuble voisin de la Tulipe pour usage résidentiel illégal.

Près d’un an auparavant, le propriétaire de l’immeuble situé au 4518 à 4526 avenue Papineau, Pierre-Yves Beaudoin, avait demandé une injonction juridique contre la célèbre salle de spectacle. Il demandait qu’elle cesse d’émettre du bruit au-delà des réglementations municipales.

Face au risque de fermer son établissement à la suite de cette poursuite judiciaire, le propriétaire de la Tulipe, La Tribu, postait en décembre dernier sur les réseaux sociaux un «appel à l’aide» auprès de la mairesse Valérie Plante, et du maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Rabouin.

«Nous avons fait appel à la Ville en vain. Nous nous retrouverons en cour face à une demande d’injonction qui pourrait nous mener à la fermeture des lieux sans condition», avait déclaré sur Twitter La Tribu.

Or, la Ville s’est aperçue que le propriétaire de l’immeuble voisin occupe illégalement le rez-de-chaussée de son immeuble.

L’audience qui devait avoir lieu en décembre a finalement été reportée. Le but étant était amorcer des discussions et éventuellement d’arriver à une entente entre les différentes parties prenantes.

Un permis délivré par erreur

En 2016, Pierre-Yves Beaudoin avait effectué une demande de permis pour aménager un logement au rez-de-chaussée de son immeuble. Ce dernier lui avait été accordé par la Ville.

Cependant la délivrance du permis a été faite par erreur. En effet, le règlement stipule qu’un local occupé à des fins d’habitation ne peut être adjacent à une salle de spectacle.

«L’émission du permis s’est faite par erreur, il y a eu une mauvaise interprétation du règlement par un employé, explique Luc Rabouin. Dès que l’on s’en est aperçu, on a envoyé un avis au mois d’août dernier pour lui dire qu’il fallait qu’il cesse l’usage résidentiel obtenu par erreur».

En réponse à cela, l’Arrondissement a reçu le 9 décembre dernier, une lettre du propriétaire dans laquelle il contestait l’interprétation faite du règlement. Il a notifié l’Arrondissement qu’il avait l’intention de rester dans son logement.

L’Arrondissement lui a donc fait parvenir le 15 décembre, une mise en demeure. Elle l’avisait qu’il devait cesser l’usage du local immédiatement et que des démarches judiciaires allaient être entreprises.

«On est un mois plus tard et l’usage n’a pas cessé donc on fait ce qu’on a dit qu’on allait faire et on suit les étapes, ajoute Luc Rabouin. Avec le geste que l’on pose aujourd’hui cela montre notre intention ferme, ce qui peut aussi susciter de l’ouverture pour négocier».

Protéger cette «institution culturelle primordiale»

La Tulipe est située au 4530 avenue Papineau dans le bâtiment où se situait l’ancien Théâtre Dominion construit en 1913. Au fil du dernier siècle, la salle de spectacle a présenté successivement du théâtre et du cinéma pour devenir ensuite l’emblème du burlesque et de la comédie à Montréal.

Depuis plusieurs années ils accueillent des concerts de rock, de jazz, de variétés et de chanson francophone faisant perdurer ce haut lieu de la culture.

C’est ce haut lieu de la culture que le maire Luc Rabouin souhaite préserver.

«La Tulipe est une institution culturelle primordiale pour le Plateau et pour la Ville. Pour nous c’est absolument essentiel de la préserver et d’assurer qu’elle puisse continuer sa mission de diffusion culturelle», dit Luc Rabouin.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité du Plateau – Mont-Royal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.