Villeray – Parc Ex – Petite-Patrie
16:24 15 juin 2021 | mise à jour le: 15 juin 2021 à 16:25 Temps de lecture: 3 minutes

Théâtre aux écuries: un travail collectif reconnu

Théâtre aux écuries: un travail collectif reconnu
Photo: Isabelle HayeurLe Théâtre aux écuries s’est réinventé pendant la pandémie.

Le Théâtre aux écuries est en nomination dans la catégorie Solidarité dans le cadre de l’événement Nos Indispensables, organisé par le Conseil des arts de Montréal.

Ce tout nouvel événement artistique, développé au cours de l’hiver dernier, a pour objectif de souligner le travail d’artistes et d’organismes culturels s’étant dépassés au cours de la dernière année pandémique.

«J’ai un peu fondu de l’intérieur quand j’ai appris la nouvelle», affirme la directrice du Théâtre aux écuries, Marcelle Dubois. Cette dernière était encore émue lors de son entretien avec Métro.

Un centre de création

Contrairement à d’autres théâtres de la province, le nominé est plus reconnu comme étant un centre de création en premier lieu plutôt qu’un centre de diffusion.

«On va choisir des artistes qui sont en pleine démarche de création. Notre programmation en salle est l’aboutissement de ces démarches. En d’autres mots, on ne choisit pas les meilleurs spectacles, mais les meilleurs artistes qu’on accompagne pour qu’ils puissent faire de bons spectacles par la suite», explique Marcelle Dubois.

Mme Dubois ajoute que son théâtre est également un collectif de direction artistique. «On est un rassemblement de compagnies qui étaient sans domicile et qui se sont rassemblées pour créer un lieu. On est cinq compagnies au total actuellement.»

La directrice générale du théâtre affirme que son établissement est «une interface entre les artistes et le public».

Une année «exceptionnelle»

Malgré la pandémie de la COVID-19, Mme Dubois juge que la dernière année pour son établissement a été «exceptionnelle» en ce qui touche à la solidarité entre tous les membres de la compagnie et des artistes ayant fait affaire avec le Théâtre aux écuries. Pour assurer que la ressource culturelle demeure fonctionnelle malgré la pandémie, l’administration a décidé, en mai 2020, qu’elle n’allait pas prévoir de programmation à l’automne suivant.

«On voulait pas perdre de l’énergie à savoir si oui ou non, on allait jouer et prendre le risque de dépenser de l’argent sur des affiches de promotion qu’on allait peut-être jeter s’il y avait une deuxième vague», rapporte Marcelle Dubois.

Le théâtre a mis son énergie dans la création d’initiatives favorisant le soutien financier et la création d’œuvres théâtrales. Par exemple, ils ont mis sur pied le Super Centre de création, un centre de soutien financier et créatif pour les artistes voulant développer un concept artistique, et un service de mentorat appelé Bonjour Théâtre pour des artistes du milieu théâtral ayant besoin de conseil en comptabilité ou en direction artistique notamment.

C’est cet élément qui a donné du poids à la nomination du théâtre dans la catégorie Solidarité lors de l’événement Nos Indispensables.

«C’est le premier théâtre qui a décidé de réserver des espaces pour les artistes montréalais. C’est un super centre de création pour le développement de l’art», affirme la directrice du Conseil des arts de Montréal, Nathalie Maillé.

L’événement Nos Indispensables sera diffusé virtuellement sur Facebook le 22 juin à 12h.

Articles similaires