Le Plateau-Mont-Royal

L’éclectisme culturel du Plateau-Mont-Royal

Vibrant et branché, le Plateau-Mont-Royal se situe au nord du centre-ville de Montréal. Il présente une riche densité culturelle, permettant de faire le tour du monde en quelques pas. Ici se côtoient tant des étudiants que des jeunes professionnels, des familles ou des personnes plus âgées.

Son effervescence anime ses artères principales, de jour comme de nuit. Librairies, restaurants aux saveurs du monde, designers de mode, friperies, terrasses, théâtres, cinémas indépendants… Le bonheur des uns fait aussi le bonheur des autres!

Berceau d’immigration

Le Plateau-Mont-Royal est à l’origine un quartier populaire et francophone, qui s’embourgeoise culturellement et qui connaît plusieurs vagues d’immigration ensuite. Une importante communauté juive s’installe aux abords du boulevard Saint-Laurent et de la rue Saint-Denis, puis aux alentours des rues Jeanne-Mance et Hutchison.

Berceau de l’immigration, le boulevard Saint-Laurent, que l’on surnomme la Main, voit bientôt s’installer d’autres groupes d’immigrants, tels que des Italiens, des Portugais ou des Grecs. Aujourd’hui, les nouveaux arrivants s’établissent de plus en plus dans le secteur du Mile End.

Maisons typiques du Plateau-Mont-Royal   Ambre Giovanni, Collaboration spéciale

Vie commerçante

Bon nombre de commerces font le charme du coin. Le boulevard Saint-Laurent grouille de nouveaux cafés, bars et restaurants depuis plusieurs années. Certaines institutions perdurent néanmoins, telles que la librairie et l’épicerie hispanophone L’Española ou la Charcuterie Hongroise.

L’avenue du Mont-Royal et la rue Saint-Denis attirent pour leur part les amateurs de mode et de design. On y dégote des créations locales ainsi qu’une ribambelle de friperies, comme Les Folles Alliées, une boutique éclectique et colorée.

Ces deux artères jouissent aussi d’une cuisine hétéroclite, d’épiceries fines, de boulangeries artisanales ou de magasins vendant des pâtes fraîches. Les théâtres et lieux culturels abondent également dans le coin.

La rue Saint-Viateur et l’avenue Fairmount sont quant à elles les fleurons du secteur du Mile End, un endroit bourgeois et bohème en pleine effervescence. On peut y goûter un bagel tout chaud, ce petit pain moelleux en forme d’anneau, typique de Montréal.

Deux institutions s’affrontent d’ailleurs: St-Viateur Bagel et Fairmount Bagel. De plus, on y trouve des restaurants à foison, des magasins biologiques et des épiceries variées.

Verdure, culture et patrimoine

En plus de ses espaces culturels, le Plateau-Mont-Royal comprend de nombreux espaces verts dispersés çà et là, visibles ou cachés au détour des ruelles fleuries. Montréal est une ville verte et le parc La Fontaine est sans doute l’un des plus beaux parcs de la métropole.

Le Plateau s’adosse d’ailleurs au mont Royal. Cette fameuse «montagne» est aménagée entre 1873 et 1881 par l’éminent architecte Frederick Law Olmsted, qui a également conçu Central Park à New York. Elle occupe près de 200 hectares et nourrit l’âme de Montréal.

Ce quartier regorge aussi d’énergies créatives, touchant aux arts de la scène, aux arts visuels, aux arts numériques, à la musique et au design. De nombreux événements et festivals s’y tiennent chaque année, comme le Festival Haïti en folie ou le Festival du nouveau cinéma.

On peut également y découvrir de surprenantes curiosités architecturales, ces célèbres maisons de briques colorées en enfilade et ces fameux escaliers en spirale.

Articles récents du même sujet