Mercier & Anjou
12:10 28 avril 2020 | mise à jour le: 29 avril 2020 à 14:15 temps de lecture: 2 minutes

Une banque alimentaire offerte à Anjou

Une banque alimentaire offerte à Anjou
Photo: GracieusetéDes denrées sont distribuées aux angevins dans le besoin tous les mercredis à l’aréna Chaumont.

Le Service d’aide communautaire d’Anjou (SAC Anjou) et le Centre Humanitaire d’Organisation de Ressources et de Références Anjou (CHORRA), en partenariat avec l’arrondissement d’Anjou, ont mis sur pied une banque alimentaire pour venir en aide aux résidents angevins dans le besoin.

En raison de la situation entourant la COVID-19 et du besoin grandissant en denrées alimentaires, la banque alimentaire du CHORRA et celle du SAC Anjou se sont unies.

Ensemble, ils desservent actuellement 400 ménages, soutient la coordonnatrice communautaire du CHORRA, Vanessa Pluviose.

Les denrées sont gratuites, mais les quantités sont limitées. «Lorsqu’on fait le tri des denrées, on essaie d’évaluer comment les répartir dans les sac selon la quantité de personnes qu’on a desservir», indique-t-elle.

Clientèle desservie

Le service est offert aux citoyens déjà inscrits aux banques alimentaires du SAC Anjou et du CHORRA.

À cela s’ajoutent les familles à faible revenu et les personnes dont l’état de santé est précaire qui résident sur le territoire de l’arrondissement d’Anjou.

La majorité de ces références supplémentaires viennent des organismes partenaires, mais aussi des écoles du quartier, explique Mme Pluviose. «Les directeurs et directrices adjoints des écoles du quartier nous contacte, dit-elles. Ils ont identifié et ciblé des familles qui sont tombées dans le besoin avec la crise.»

Si vous n’êtes pas déjà inscrits et que vous êtes dans le besoin, présentez-vous entre 16 h 30 et 18 h les mercredis à l’aréna Chaumont située au 8750, avenue de Chaumont. Sinon, vous pouvez contacter le SAC Anjou et CHORRA.

Articles similaires