Mercier & Anjou

Pointe-aux-Trembles : la navette fluviale vers le centre-ville sera de retour

navette fluviale
Une navette fluviale. Photo: Archives/Métro Média

Restée à quai l’été dernier en raison de la crise de la COVID-19, la navette fluviale qui relie le Vieux-Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Montréal en moins de 30 minutes sera remise à l’eau. Les passagers pourront monter à bord de l’embarcation dès le 3 juillet, et ce, jusqu’au 6 septembre 2021.

Pour la première fois, les usagers de ce moyen de transport peuvent également utiliser leur carte OPUS pour faire l’achat de titres de transport. L’idée d’intégrer le système de perception de la navette à celui de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) avait été évoquée en 2019, lors de la saison inaugurale.

«Il sera possible d’utiliser la navette avec plusieurs types d’abonnements et de titres mensuels sur la carte OPUS ou de simplement se procurer le nouveau titre Navette fluviale au coût de 5 $ le passage. De plus, comme sur l’ensemble du réseau de transport collectif de la région, les familles pourront profiter de la gratuité pour les enfants âgés de 11 ans et moins», explique Benoît Gendron, directeur général de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) qui pilote le projet.

Du Vieux-Pointo au Vieux-Port

Le service de navette fluviale sera en activité entre le Vieux-Pointe-aux-Trembles, au coin du boulevard Saint-Jean-Baptiste et de la rue Bellerive dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, et le quai Jacques-Cartier, dans le Vieux-Port de Montréal. Le trajet est d’environ 30 minutes.

«Le service 2021, sera effectué avec 2 navires à passagers de 47 places minimum, offrant des départs à toutes les 45 minutes. La Santé publique permet, dans les transports en commun, de maintenir la capacité des moyens de déplacements en conservant notamment le port du masque en tout temps tout en respectant toutes autres règles prescrites,» explique Normand Noël, capitaine de la compagnie Navark.

Financé en partie par le ministère des Transports, l’initiative de la navette remonte à 2018, année de la mise à l’essai. Les résultats, fort concluants, ont permis, à l’été 2019, de mettre en place un projet-pilote qui a joint près de 60 000 usagers en 2 600 traversées, avant d’être interrompu en 2020 en raison, notamment, des contraintes opérationnelles liées à la crise sanitaire de la COVID-19.

«Je suis extrêmement contente d’annoncer le retour de ce projet qui me tient tellement à cœur. Depuis la signature de la Déclaration pour revitaliser l’est de Montréal, en 2018, notre gouvernement, en concertation avec la Ville de Montréal, a agi considérablement pour améliorer la mobilité des résidentes et des résidents de l’est» a fait savoir dans un communiqué la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau.

«Le retour de la navette fluviale est une excellente nouvelle pour les gens de l’est de Montréal et l’ensemble des Montréalaises et Montréalais qui l’utiliseront pour visiter ce magnifique coin de la métropole. L’est de Montréal a tant à offrir, et des projets comme la navette fluviale contribuent à sa vitalité», note Valérie Plante, mairesse de Montréal.

Articles récents du même sujet