Communauté

Plus de terrasses pour les commerces de Montréal-Nord

Plus de terrasses pour les commerces de Montréal-Nord
Photo: Youri NabbadPour l’heure, très peu de commerces disposent de terrasses extérieures à Montréal-Nord.

Les commerçants de Montréal-Nord pourront bénéficier d’un programme de soutien financier visant à implanter plus de terrasses sur le territoire. L’objectif annoncé étant de créer une ambiance de quartier dans l’arrondissement.

« Cela concernera les commerces en lien avec la restauration, l’alimentation ou la petite boulangerie », explique Guillaume Higgins, agent en revitalisation commerciale à la CDEC de Montréal-Nord.

L’arrondissement a accordé une contribution de 2000$ à l’organisme pour la mise en place d’un programme de soutien aux commerçants pour la construction de terrasses au printemps et à l’été 2019. Une entente entre la ville-centre, Montréal-Nord et la CDEC à hauteur de 15 000$ sera actée par la suite pour l’implantation du programme. Trois secteurs sont visés: de Charleroi, Fleury et Monselet, soit les rues considérées comme étant les principales artères commerciales de Montréal-Nord.

« Nous souhaitons que les gens prennent le temps de s’arrêter et de se promener dans ces rues-là, souligne M. Higgins. Nous voulons les inciter à y passer du temps, et l’installation de terrasses contribuent à  instaurer une vie de quartier. »

Un avis partagé par Lucy Pino, gérante associée du Pino Café sur la rue de Charleroi.

« C’est sûr que ça amène une bonne ambiance, et c’est quelque chose que les gens nous demandent vraiment, détaille Lucy Pino, associée du Pino Café sur De Charleroi. Nous avons déjà le permis et nous avions installé des tables et chaises l’an passé, et nous souhaitons désormais aménager une vraie terrasse. »

Le programme sera apporté aux commerçants intéressés pour pallier au manque de terrasses extérieures à Montréal-Nord, et aura

« Pour l’instant, nous avons six commerces qui ont montré de l’intérêt pour ce programme, explique Jean-Marc Poirier, conseiller d’arrondissement pour le district Marie-Clarac. Pour ceux qui en bénéficieront, Montréal-Nord financera à peu près la moitié des travaux. »

Une volonté de longue date 

« C’est un programme que nous renouvelons cette année, nous l’avions déjà mis en place l’an passé, explique Guillaume Higgins. Mais nous l’avions annoncé trop tard, et il avait été compliqué de trouver des contracteurs pour effectuer les travaux de terrassement dans les temps. »

Deux commerces avaient néanmoins pu aménager leur terrasse l’an passé, les pizzerias Da Bologna et Granada.

« C’est sur que ça nous a amené une clientèle supplémentaire, car il y a des gens qui voulait s’asseoir chez nous pour boire une bière en extérieur, explique Jimmy Niktaris, propriétaire de Granada Pizzéria. Mais l’an passé, nous avons construits la terrasse un peu tard, nous n’avons pas pu mesurer son apport. Cet été, nous serons prêts et nous comptons vraiment dessus. »

En 2014, l’association des commerçants de Charleroi militaient déjà pour l’implantation de terrasses sur le secteur. Un projet pilote avait été lancé par les marchands de la rue.