Montréal-Nord

Une rentrée presque normale au cégep Marie-Victorin

cégep Marie-Victorin
La rentrée sera presque normale au cégep Marie-Victorin. Photo: Archives/Métro Média

La fébrilité est palpable au sein du personnel et de la direction du cégep Marie-Victorin, où la rentrée des classes se fera de façon « normale » à la fin du mois d’août.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, a annoncé le 7 août que la rentrée se ferait en présentiel, dans tous les cégeps du Québec.

Le cégep Marie-Victorin fait partie des six cégeps sur 48 n’ayant pas atteint la cible vaccinale de 75%. Les étudiants devront donc porter le masque durant leurs cours et il n’y aura pas d’activités festives, comme des initiations par exemple. Mais, pour le reste, tout sera « presque » comme avant.

« Je suis très content », se réjouit Étienne Guertin-Tardif, enseignant en sociologie. Après un an et demi sans mettre les pieds dans une salle de classe, il a hâte de retrouver un contact en personne avec ses étudiants. « Ça s’est très bien passé à distance, on a eu de beaux échanges, mais il n’y a rien qui peut égaler une rencontre face-à-face », souligne-t-il.

Deux scénarios

Marie Blain, directrice des études, explique que le cégep était préparé à deux scénarios: une rentrée en mode hybride, ou 100% en présence. 

«On s’est tous rendu compte à quel point le contact humain était important dans un contexte d’enseignement. Je suis content pour moi, mais aussi pour nos étudiants. »

Étienne Guertin-Tardif, enseignant en sociologie

Elle se réjouit que le deuxième scénario ait été retenu, même si les étudiants porteront le masque en tout temps. « Les étudiants ont été habitués à le porter pendant un an et demi, au secondaire, ça ne sera pas un gros enjeu d’adaptation », croit-elle.

Pour joindre une équipe sportive avec les Trappeurs, les étudiants devront prouver qu’ils ont reçu deux doses de vaccin, comme ce sera le cas dans l’ensemble du réseau collégial.

Pour les jeunes faisant le saut du secondaire au cégep, elle n’est pas trop inquiète. « À l’automne dernier, les étudiants qui venaient du secondaire avaient vécu la session la plus bouleversée par la pandémie. Les professeurs en étaient conscients et ils ont réussi à s’adapter pour offrir une transition en douceur. »

Le cégep a aussi pris soin de la qualité de l’air pendant la dernière année.  « On a un système de ventilation mécanique qui fait en sorte que le CO2 ne peut pas vraiment s’accumuler dans un local et on a changé tous les filtres pour qu’ils répondent aux normes, de manière à éviter la transmission des virus », tient à mentionner Mme Blain.

72 % des étudiants du cégep Marie-Victorin avaient reçu au moins une première dose de vaccin à la mi-août.

Clinique de vaccination

La direction du cégep Marie-Victorin et le CIUSS-du-Nord-de-l’Île de Montréal profiteront de la rentrée pour accélérer la vaccination des jeunes.

Des cliniques mobiles auront lieu sur le campus extérieur les 24, 25 et 26 août pour l’ensemble de la communauté, de 9 h à 17 h.

Articles récents du même sujet