Montréal-Nord

9 nouvelles caméras de surveillance à Montréal dont 7 dans le nord-est de l’île

Neuf nouvelles caméras de surveillance afin de mieux sécuriser les quartiers et de lutter contre la violence armée. Photo: Archives, Métro Média

Le Service de police de la Ville de Montréal annonce l’installation de neuf nouvelles caméras de sécurité urbaine sur le territoire montréalais. Sept d’entre elles seront installées dans quatre arrondissements du nord-est de l’île, un secteur très en proie à la montée de la violence par armes à feu cette dernière année.

À la suite des multiples attaques par armes à feu qui ont secoué Montréal ces derniers mois, le SPVM veut accroître ses moyens de sécurisation des quartiers, et ainsi faciliter l’avancée de ses enquêtes en installant de nouvelles caméras de sécurité.

«Cela s’ajoute à plusieurs autres mesures déployées par les forces policières dans notre volonté commune de sécuriser les quartiers et de lutter contre la violence armée. Il s’agit d’un outil additionnel ayant son utilité, particulièrement en matière d’enquêtes criminelles», explique le porte-parole du SPVM, l’inspecteur David Shane.

Dans les prochaines semaines une caméra sera positionnée sur la rue Camille, entre les avenues Ouellette et Saint-Pierre, à Lachine, et une au sein du parc Oscar-Peterson dans l’arrondissement du Sud-Ouest. Les sept autres sont concentrées dans le nord-est de l’île de Montréal, épicentre de la violence par armes à feu, ces derniers mois.

Le nord-est le plus concerné

Montréal-Nord sera doté de deux nouvelles caméras. La première, à un point névralgique de l’arrondissement, à l’intersection de la rue Pascal et de l’avenue Lapierre. La seconde prendra place à l’intersection de la rue Pierre et de l’avenue Matte.

Saint-Léonard n’a pas été épargné par cette flambée de violence, et se voit doté également de deux nouvelles caméras urbaines. Une à l’intersection de la rue Jean-Talon Est et du boulevard de l’Assomption, et une seconde à l’intersection des rues Jean-Talon Est et Valdombre.

Le quartier Saint-Michel est aussi concerné. On en trouve deux, dont l’une à l’intersection de la 47e rue et de la 25e avenue, et l’autre dans le parc François-Perrault, près de la bibliothèque municipale.

Rivière-des-Prairies, où la violence par armes à feu a pris une autre dimension avec le meurtre de trois individus, le 2 août dernier, sera aussi doté d’une nouvelle caméra. Celle-ci sera installée à l’intersection de l’avenue Élie-Beauregard et de la rue Jacques-Rousseau.

Caroline Bourgeois, mairesse sortante de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles, a affirmé être «très satisfaite de cette initiative», ajoutant: «Je suis même extrêmement favorable à en avoir plus sur le territoire, si ça peut rassurer les riverains et faciliter le travail des enquêteurs du SPVM.»

Depuis 15 ans, 24 caméras ont été installées à Montréal, notamment dans les arrondissements centraux de Ville-Marie et du Plateau Mont-Royal.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet