Local
12:56 27 octobre 2020 | mise à jour le: 27 octobre 2020 à 12:56 temps de lecture: 3 minutes

Le restaurant la Maison verte a 25 ans

Le restaurant la Maison verte a 25 ans
Photo: François Lemieux/Cités NouvellesEntreprise familiale, la Maison verte a vu trois générations de Gosselin y travailler depuis 1995.

Pandémie oblige, c’est sans fanfare ni trompette que la Maison verte a célébré son 25e anniversaire au début du mois. Installé dans une maison datant de 1850, le restaurant du boulevard Gouin à Sainte-Geneviève est l’affaire de trois générations de Gosselin.

«Mon père a ouvert en 1995. Au début, je travaillais comme cuisinier et j’ai aidé dans la construction de la salle à manger», indique Éric Gosselin, devenu propriétaire en 2000.

La fermeture des salles à manger imposée à deux reprises par Québec depuis la mi-mars a heurté de plein fouet l’industrie de la restauration.

«Je perds énormément d’argent. Il y a des subventions qui aident, mais ce qui m’avantage le plus, c’est que je suis propriétaire de la bâtisse. C’est un énorme coût que je n’ai pas à payer», dit-il.

Les réserves des derniers 25 ans lui permettent de passer à travers la crise. «Il faudrait que ça arrête bientôt, mon coussin commence à être mince», avertit le restaurateur.

Ajustements

Des remaniements ont été nécessaires afin de traverser la crise. M. Gosselin n’a gardé que deux employés, dont son chef Xavier Rommel ainsi qu’un sous-chef, son fils Samuel.

Le restaurant offre désormais un menu-épicerie composé de plats congelés faits maison, comme du pâté au poulet traditionnel, de la lasagne à la viande, des saucisses de Toulouse ou du filet de saumon grillé. Ils sont disponibles à emporter ou à la livraison.

«Ça fonctionne, sauf que la fine cuisine pour emporter, des fois, c’est moins [populaire] que la pizza par exemple. Dans l’industrie, plus c’est de la restauration rapide, plus ça roule. La cuisine française gastronomique prend un bon coup», admet M. Gosselin.

Rénovations

La maison qui abrite le restaurant a subi plusieurs modifications au fil des années. Une nouvelle aile a été ajoutée à l’arrière afin de permettre l’aménagement d’une salle à manger d’environ 60 m². Une terrasse pouvant accueillir 35 personnes a été installée sur le toit de la nouvelle aile.

À l’origine, la maison était située plus près de la rue. La propriétaire précédente a fait construire une fondation en recul pour y déposer la bâtisse au début des années 1990.

Outre l’Ouest-de-l’Île, le restaurant attirait avant la pandémie des clients en provenance des rives nord et sud de Montréal, en plus de la région de Vaudreuil et de Saint-Lazare.

La crise sanitaire a en outre fait perdre des revenus de location pour diverses réceptions, notamment mariages, baptêmes et funérailles.

Si le gibier formait une part importante du menu à l’ouverture, la carte a par la suite évolué vers une cuisine gastronomique française «au goût du jour».

M. Gosselin tire par ailleurs une grande fierté à cuisiner avec de nombreux produits de fermes et d’éleveurs du coin.

1995

La Maison verte a ouvert ses portes le 6 octobre 1995. Éric Gosselin, qui a 49 ans, compte diriger son restaurant encore une dizaine d’années.

Articles similaires