Ouest-de-l'Île
12:16 16 octobre 2020 | mise à jour le: 16 octobre 2020 à 12:46 temps de lecture: 3 minutes

Manger comme au restaurant au Bistro 1843 de L’Île-Bizard

Manger comme au restaurant au Bistro 1843 de L’Île-Bizard
Photo: François LemieuxLes propriétaires du Bistro 1843, Sara-Ann Lennox et Tarik Belmoufid ont installé leur restaurant dans une maison ancestrale de la rue Cherrier, à L’Île-Bizard.

Pour les aider à passer à travers la pandémie, les propriétaires du Bistro 1843 de L’Île-Bizard ont développé un concept de boîtes à emporter pour leur boutique en ligne. À défaut d’accueillir les clients en salle à manger, ils leur offrent d’amener le restaurant chez eux.

«Le plus gros challenge du début, c’était la fermeture. On a fermé quatre mois [durant le confinement]», explique Sara-Ann Lennox.

Avec son mari, le chef Tarik Belmoufid, ils sont propriétaires depuis 2009 du restaurant français de la rue Cherrier, installé dans une maison ancestrale construite en 1843, d’où le nom.

Les entrepreneurs ont dû user de créativité pour trouver une façon différente de rendre leurs produits disponibles tout en créant des plats qui faisaient honneur à la réputation de leur établissement.

«Avec les plats pour apporter, tu commandes un filet mignon ou un poisson, tu le ramasses et rendu chez toi, c’est déjà froid et il faut le réchauffer. Ce n’est pas pareil. On travaille [avec des produits] frais, admet M. Belmoufid. On s’entend que si ce n’est pas bon, les clients ne reviennent pas.»

«C’est un moment difficile. On ne veut pas juste que les gens achètent un produit, mais qu’ils s’amusent à avoir leur propre expérience à la maison.» – Tarik Belmoufid

Le chef a développé une passion pour la cuisine depuis son jeune âge.  «Mes parents m’ont toujours encouragé. Ils m’ont permis de voyager et de travailler en France, au Maroc et de faire des stages en Asie», souligne M. Belmoufid.

Boutique en ligne

«Il y a un commerce tout proche qui nous a proposé un petit coin de leur comptoir. Donc, on a commencé à vendre quelques produits question de tester le terrain et voir s’il y avait une demande», mentionne Mme Lennox.

Avec l’engouement démontré, les propriétaires ont lancé une boutique en ligne où les gens pouvaient commander des repas prêts à cuire ou congelés, et venir les chercher au restaurant. L’expérience s’est poursuivie, même après la réouverture du bistro, au mois de juillet.

«On l’a quand même gardé pour compenser la perte de clientèle qu’on avait en salle», dit-elle.

Après le déconfinement, la Santé publique ne permettait que la moitié de la capacité des salles à manger des restaurants afin de respecter la distanciation.

Tutoriels

Afin de guider les clients sur la bonne cuisson, mais aussi, car ils adorent cuisiner, les propriétaires du Bistro 1843 ont eu l’idée d’enregistrer des vidéos qu’ils diffusent sur différentes plateformes.

«Certains montrent comment présenter son assiette et d’autres interprétations qu’on peut faire avec le même plat», affirme Mme Lennox.

Pour l’Action de grâce, une vidéo a été publiée sur Facebook afin de montrer la préparation du repas en moins de 30 minutes.

Articles similaires