Ouest-de-l’Île

Appel à l’aide pour sauver la Halte-Transition de l’Ouest-de-l’Île

Halte-Transition
L’extérieur du bâtiment actuel, situé au 5100, avenue du Château-Pierrefonds, à Pierrefonds-Roxboro Photo: Gracieuseté Hébergement Ricochet

L’organisme Ricochet Hébergement lance un appel à l’aide pour sauver la Halte-Transition, le seul refuge d’urgence situé dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal, mis sur pied il y a un peu plus d’un an.

Présentement située au 5100, avenue du Château-Pierrefonds, dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro, la Halte doit se trouver un nouvel emplacement pour poursuivre ses activités d’aide en itinérance. Le propriétaire a décidé de réquisitionner les locaux qu’elle occupe pour d’autres projets.

«On est né comme halte-chaleur durant l’hiver, explique Caroline Turpin-Emond, responsable de la Halte-Transition. Par la suite, on a réussi à aller chercher plus de financement à coup de trois ou six mois, en prouvant qu’il y avait un besoin pour un service permanent de halte d’urgence dans l’Ouest-de-l’Île.»

«À chaque fois, on a réussi à rester un peu plus longtemps dans nos locaux actuels, mais là on arrive à une date butoir», ajoute-t-elle. L’organisme devra avoir déménagé ses pénates pour le mois de juin.

Mme Turpin-Emond souligne aussi qu’il sera plus facile de pérenniser le financement de l’hébergement avec une situation plus stable dans le nouveau local. Ces sommes proviennent essentiellement du programme de lutte contre l’itinérance «Vers un chez-soi», chapeauté par les gouvernements du Québec et du Canada.

L’aide de la population requise

C’est pourquoi Ricochet Hébergement, qui est chapeauté par Action Jeunesse de l’Ouest-de-l’Île, invite la population à l’aider dans sa recherche d’un nouvel emplacement.

L’organisme est à la recherche d’un bâtiment qui comporte au moins trois chambres fermées et une chambre plus grande, des connexions pour laveuse et sécheuse, au moins deux salles de bain avec une douche et une cuisinette avec au moins un évier. «Mais on va prendre ce qu’on va trouver», laisse tomber la responsable.

Le nouvel emplacement pourra aussi se trouver n’importe où sur le territoire de l’ouest de la métropole, à condition qu’il soit accessible en transport en commun.

Ricochet Hébergement demande aussi aux citoyens d’exprimer leur soutien au projet de la Halte-Transition à leurs élus municipaux, provinciaux et fédéraux. La Halte-Transition de l’Ouest-de-l’Île a hébergé plus de 260 personnes depuis la fin 2020.

Pour plus d’informations, contacter Caroline Turpin-Emond au 438 828-2617 ou à agentricochet@ajoi.info.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de l’Ouest-de-l’île.

Articles récents du même sujet