Outremont & Mont-Royal
15:52 10 mai 2017 | mise à jour le: 10 mai 2017 à 17:08 Temps de lecture: 3 minutes

Le Centre Philou s’agrandit

Le Centre Philou s’agrandit
Photo: TC Media - Hugo Lorini

Le Centre Philou, qui offre du répit et des camps de jour aux enfants lourdement handicapés a désormais une nouvelle adresse.

Déménagé depuis deux semaines dans l’ancien immeuble de la congrégation des Sœurs du Bon-Conseil, il pourra tripler le nombre de nuitées offertes et accueillir des jeunes jusqu’à l’âge de 21 ans.

Depuis la fondation de l’organisme en 2005, les demandes ne cessent de croître pour les services spécialisés aux enfants polyhandicapés.

Le centre avait pris de l’expansion dans son ancien édifice situé sur Jean Brillant, «mais à un moment donné on ne pouvait plus agrandir par en dedans», fait valoir la directrice générale et la fondatrice de l’organisme, Diane Chênevert, à l’occasion de l’inauguration officielle des nouveaux locaux, le 10 mai.

Grâce à un don de 3,5 M$ de la Fondation Marcelle et Jean Coutu ainsi qu’au soutien de grand donateurs, le Centre Philou a pu acquérir l’ancien couvent des Sœurs du Bon-Conseil, au 2450 chemin de la Côte-Sainte-Catherine. Jusqu’à tout récemment, quelques sœurs habitaient encore dans ce lieu de trois étages.

«Je passais devant ce bâtiment depuis 15 ans, et un jour, je me suis dit que ce serait le plus beau bâtiment pour le Centre Philou», raconte Mme Chênevert qui a nommé le centre en l’honneur de son fils atteint d’une paralysie cérébrale sévère, Philippe.

D’ici 2020, le nombre de nuitées passera de 2100 à 6000. L’organisme pourra accueillir 20 enfants à la fois au lieu de sept. L’offre de répit s’étendra aussi jusqu’aux personnes de 21 ans alors qu’actuellement l’âge limite est de 15 ans.

«On commence petit à petit. On va commencer cet été à prendre les 16 à 18 ans», précise la directrice générale.

Rénovations

Du montant remis par les différents donateurs, 1M$ va à la mise aux normes du bâtiment. La fin des rénovations est prévue à la mi-juin.

En plus des chambres spacieuses, le nouveau Centre Philou comporte un grand salon, une salle de musique, une joujouthèque, un laboratoire informatique et une grande cour.

Selon sœur Esther Champagne, membre de l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil, la mission de l’organisme représente bien les vocations précédentes de l’immeuble religieux qui étaient la santé et la justice sociale.

Financement

Pour opérer au maximum de sa capacité, le Centre Philou estime avoir  besoin de 1,8 M$ par année. L’organisme doit s’appuyer en grande partie sur des dons privés.

Le centre est actuellement en campagne de financement dont l’objectif est de 5,5 M$ d’ici 2018. Ce montant permettra d’assurer la pérennité de l’organisme en cas de coups durs.

Une somme d’environ 4 M$ a été amassée jusqu’ici. Plusieurs grandes entreprises ont contribué à la collecte de fonds.

185

C’est le nombre annuel de familles qui pourraient d’ici trois ans souffler un peu grâce au support du Centre Philou.

 

Articles similaires