Ahuntsic-Cartierville
09:00 7 avril 2021 | mise à jour le: 6 avril 2021 à 20:05 temps de lecture: 4 minutes

1 M$ pour la culture dans le cadre du programme Quand l’art prend l’air

1 M$ pour la culture dans le cadre du programme Quand l’art prend l’air
Photo: Gracieuseté/Olivier BousquetDes spectacles culturels spontanés auront lieu à différents endroits à Montréal cet été.

Afin de permettre aux Montréalais de profiter de performances culturelles spontanées, dans le respect des consignes sanitaires, le programme Quand l’art prend l’air du Conseil des arts de Montréal (CAM) revient pour une deuxième édition bonifiée cet été avec une augmentation de près de 50% du budget.

Environ 1 M$ ont été mis en place afin de permettre à un plus grand nombre d’artistes, d’organismes et de collectifs de pouvoir y participer. L’année dernière, 675 000$ avaient été déployés par le CAM pour soutenir la culture locale.

«Les artistes sont prêts et ils ont juste envie de répéter. […] On se devait de revenir cette année», explique la directrice générale du Conseil des arts de Montréal, Nathalie Maillé.

Un montant de 15 000 $ sera remis à chacun des projets afin de couvrir les dépenses liées à l’achat ou la conception d’équipements, aux répétitions et à la présentation de l’œuvre.

«La situation [pandémique] n’a pas beaucoup évolué depuis l’année dernière. On se retrouve avec des artistes qui sont en attente de faire ce qu’ils font mieux, c’est-à-dire, de présenter leurs œuvres», affirme-t-elle.

«Ça répond à un besoin, et de la part du milieu artistique et de la part des Montréalais. Tant et aussi longtemps que ce besoin se fait ressentir, on va mettre cette mesure-là pour s’assurer que ce soit win-win pour tout le monde.» – Nathalie Maillé

Accessibilité

Un des objectifs de cette deuxième édition est de rendre la culture locale encore plus accessible dans la métropole.

Avec l’ouverture récente des salles de spectacle, qui ont été fermées pendant plusieurs mois en raison de la pandémie, la population aura accès à une panoplie d’événements culturels.

Le programme Quand l’art prend l’air, quant à lui, saura combler les spectateurs à l’extérieur.

«On va s’assurer, dans la répartition, qu’on couvre tous les territoires et de bonifier [l’offre]. On sait que les territoires dans les extrémités de l’île sont parfois un peu moins bien desservis. […] Le fait de pouvoir [couvrir] dans des espaces publics et privés, ça va animer les quartiers de façon importante», admet Mme Maillé.

L’opportunité de présenter les projets dans l’espace public était d’ailleurs un élément nécessaire pour le Conseil des arts de Montréal. Pour cette deuxième édition, le programme s’est associé avec les arrondissements et les Villes de la métropole afin de faciliter la vie aux artistes et d’offrir une multitude d’endroits différents où performer.

«Ça va permettre que les artistes présentent dans des espaces publics, comme des stationnements de commerce, un marché public ou un parc», souligne la directrice du CAM.

Adaptation

En raison de la situation actuelle, les règles sanitaires devront être respectées lors des spectacles. À moins que les rassemblements extérieurs soient permis de nouveau, les œuvres seront annoncées de manière spontanée afin d’éviter les bains de foule.

«Tous ces projets-là s’adapteront [s’il y a allégements]», dit Mme Maillé.

Cette année, deux nouveaux partenariats permettront de faciliter la diffusion et la logistique des projets artistiques. Le programme Quand l’art prend l’air collabore maintenant avec le Réseau des diffuseurs municipaux de Montréal par le biais d’Accès Culture ainsi qu’avec l’Association des diffuseurs culturels de l’île de Montréal (ADICIM).

Les artistes, les organismes et les collectifs artistiques professionnels ont jusqu’au 22 avril afin de soumettre leurs projets. Un jury composé de membres du milieu des arts procédera ensuite à l’évaluation et à la sélection des œuvres.

L’année dernière, 332 propositions avaient été reçues, parmi lesquelles, 64 ont été subventionnées. Au programme, différentes performances avaient été proposées, comme la danse, le chant, le cinéma, le théâtre et la musique.

La deuxième édition du programme Quand l’art prend l’air du Conseil des arts de Montréal aura lieu du 24 juin au 31 décembre.

Articles similaires