Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
16:40 25 avril 2019 | mise à jour le: 25 avril 2019 à 16:40 temps de lecture: 2 minutes

Des centaines d’élèves marchent pour l’eau potable à Pointe-aux-Trembles

Des centaines d’élèves marchent pour l’eau potable à Pointe-aux-Trembles
Photo: Gracieuseté UNISLes équipes du mouvement UNIS en Asie, en Afrique et en Amérique latine ont offert l’accès à l’eau potable à plus d’un million de personnes, construit 1 500 écoles et salles de classe et permis à plus de 200 000 enfants de recevoir une éducation depuis la fondation de l’organisme, il y a 20 ans.

Plus de 300 élèves de l’école secondaire Daniel-Johnson et des écoles primaires Saint-Marcel et Sainte-Marguerite-Bourgeois ont marché, ce mercredi 24 avril, afin de recueillir des fonds pour offrir l’accès à l’eau potable à vie à des communautés en Haïti et en Éthiopie.

À l’occasion de la marche UNIS pour l’eau, les jeunes participants ont parcouru quatre kilomètres dans Pointe-aux-Trembles, une partie de la distance que des filles parcourent chaque jour dans des pays en développement afin d’aller puiser de l’eau non potable pour leur famille. Pour simuler la véritable expérience, ils ont parcouru le trajet en portant un sac à dos de 30 livres.

« C’est important de sensibiliser les gens de notre âge afin qu’ils se rendent compte qu’ils ont la chance d’avoir l’accès à l’eau potable et qu’il ne faut pas la gaspiller », estime Nayeli Chavez, élève de 4e secondaire de l’École secondaire Daniel-Johnson.

Nayeli Chavez et sa consoeur de classe Cathy Khajidah comptent bien participer de nouveau à la marche l’an prochain, en plus d’amasser des fonds pour un autre domaine d’intervention du programme UNIS, comme l’éducation ou la santé.

Cette année, les élèves se sont donné comme objectif d’amasser 1900$, pour pouvoir installer des puits qui bénéficieront à 76 personnes. Ils doubleraient alors la somme de l’an dernier, alors qu’ils avaient amassé 926$, qui avait alors permis d’abreuver 37 personnes d’une communauté au Kenya, en Inde ou en Équateur.

Le montant amassé cette année n’est pas encore connu, puisque la campagne de fond continue jusqu’au 10 mai. La majorité des élèves du secondaire ont remis au moins 25$ en don, en plus d’organiser deux ventes de desserts à l’heure du dîner.

La marche UNIS pour l’eau fait partie du programme UNIS à l’école, conçu pour renforcer les initiatives scolaires existantes ou en inspirer de nouvelles. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, plus de 320 écoles et groupes du Québec ont fait plus de 175 000 heures de bénévolat et amassé plus de 500 000 $ pour plus de 100 causes locales et internationales.

Articles similaires