Le CJE envoie 24 jeunes près des étoiles

Le CJE envoie 24 jeunes près des étoiles
Photo: (Photo: Carrefour jeunesse-emploi PAT-ME)

Une concertation d’organismes communautaires et d’entreprises vont offrir la chance à 24 jeunes de la Pointe-de-l’Île de participer gratuitement à un séjour d’une semaine dans un camp d’astronomie de la région de Charlevoix, en août.

«Pour certains, ça va être la première fois qu’ils vont sortir de l’Est de Montréal», illustre Marie-Lyne Bernard, directrice adjointe du Carrefour jeunesse-emploi Pointe-aux-Trembles Montréal-Est (CJE PAT ME). Le projet est offert en collaboration avec la Société Emmanuel-Grégoire, dont la mission est de de développer des programmes destinés à une clientèle aux prises avec des difficultés d’adaptation sociale.

Le directeur général de l’organisme, Carl Veilleux, est l’instigateur du projet. L’idée lui est venue en 2015, lui-même ayant fréquenté le camp d’été du Centre écologique de Port-au-Saumon, qui explore astronomie et sciences naturelles. «C’est une belle histoire, affirme Mme Bernard. Carl Veilleux allait à cet endroit quand il était jeune, il y a même travaillé. Ça a changé sa vie.» Il a voulu redonner ce qu’il avait reçu, reconnaissant de la chance d’y avoir découvert le ciel et les abords du fleuve, souligne Mme Bernard.

Grâce à des dons d’entreprise, trois jeunes ont pu fréquenter le camp, en 2015. «On double chaque année» le nombre d’enfants envoyés gratuitement au camp, explique la directrice adjointe. Provenant des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, «des gens dépistaient les jeunes qui avaient de l’intérêt pour les camps et les sciences naturelles», en plus d’identifier les familles qui n’auraient pas les moyens de financer un tel périple, d’une valeur de plus de 600$.

«Quand ils reviennent, ces enfants-là sont transformés, explique-t-elle. On leur met de l’espoir et des rêves en tête; ça les alimente, leur donne un sourire, un but.» Pour accentuer l’implication des jeunes, ils vont procéder à une campagne d’autofinancement, le 12 juillet, en faisant de l’emballage dans le supermarché Maxi. L’argent ramassé servira à contribuer au paiement du transport.