Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
15:16 26 juin 2019 | mise à jour le: 26 juin 2019 à 15:16 temps de lecture: 2 minutes

Diane Côté-Paré: la communauté pointelière en deuil

Diane Côté-Paré: la communauté pointelière en deuil
Photo: Gracieuseté

Citoyenne fortement impliquée, la présidente de la Société Ressource-Loisirs de Pointe-aux-Trembles (SRLPAT) Diane Côté-Paré est décédée le 18 juin des suites d’une longue maladie.

Âgée de 71 ans, Mme Côté-Paré s’est engagée bénévolement dès 1970 auprès du service paroissial Loisirs Saint-Marcel, devenue depuis la SRLPAT, qui gère depuis 1984 le Centre communautaire Roussin. En plus de sa contribution « inestimable » au développement de l’organisme, elle assume notamment, dès 1982, la présidence de la corporation Carrefour Jeunesse de la Pointe-de-l’île, qui gère la première Maison des Jeunes fondée dans le Vieux-Pointe-aux-Trembles en 1979.

« C’était une femme de cœur, c’est ce qui la définissait, témoigne Daniel Gratton, directeur général de la SRLPAT depuis le 1er janvier 2018. Elle était toujours présente, toujours disponible et a toujours cru en nous. C’est une grande perte pour la société, pour Pointe-aux-Trembles. C’était un monument. »

Enseignante en secondaire depuis 1968, la résidente de Pointe-aux-Trembles s’est de plus impliquée dès sa retraite dans le Club des Aînés de Roussin, où elle a animé le comité organisateur du groupe Danse-Loisirs jusqu’à 2007.

L’ancienne députée péquiste Nicole Léger lui a d’ailleurs remis en 2016 la médaille de l’Assemblée nationale du Québec, en reconnaissance de toutes ses contributions bénévoles.

Articles similaires