Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
11:07 27 mars 2020 | mise à jour le: 27 mars 2020 à 11:07 temps de lecture: 2 minutes

Plusieurs projets résidentiels à venir à Montréal-Est

Plusieurs projets résidentiels à venir à Montréal-Est

Les projets immobiliers semblent être en plein essor dans Montréal-Est, qui attire les promoteurs. Une chance pour la municipalité qui en tirera des bénéfices, et de nouveaux citoyens.

Même si les dates de premières pelletées ne sont pas connues, pas moins de 84 logements de triplex et quadruplex, sont au programme dans les rues principales de Montréal-Est. Sur Notre-Dame (5 logements), Broadway (32), Champêtre (32), Grande-Allée (11) et Lelièvre (4).

Une bonne nouvelle pour le maire Robert Coutu, pour qui ces nouvelles constructions sont «un signal positif pour le développement social et économique».

Selon lui, cela permettra de «répondre aux besoins en logement, de densifier et de renouveler nos immeubles résidentiels, d’accueillir de nouvelles familles, jeunes et aînés tout en améliorant l’image de notre ville».

Lors du dernier conseil municipal tenu à huis-clos, mesures gouvernementales obligent, plusieurs dérogations mineures, notamment sur le stationnement, ont été accordées aux porteurs de projets. Signe que des investissements privés s’en viennent.

Des contributions au fond de parcs de la ville ont aussi été demandées aux porteurs de projets dans le cadre d’un règlement municipal. Ainsi, la Ville empochera, pour ces six constructions immobilières, plus de 110 000$ pour contribuer à l’aménagement et l’entretien des parcs. Sans compter le gain financier issu des taxes que pourrait en retirer la ville.

Adapter la ville aux nouveaux habitants

Plus de monde à Montréal-Est ? Selon Statistique Canada, Montréal-Est comptait 3850 résidents en 2016. Une augmentation de 3% depuis le recensement de 2011. «Des gens s’installent, d’autres partent», explique Robert Coutu. Mais il espère attirer de nouveaux résidents et «augmenter la population au-delà de 5000 citoyens prochainement».

Pour faire face à cette augmentation de population, la municipalité compte réorganiser les districts. «Actuellement, il y a un déséquilibre, cela permettra de rééquilibrer le nombre d’électeurs [au nombre total de 3004] dans chaque district », explique le maire de Montréal-Est. Cela est prévu pour les prochaines élections municipales en 2021 et devrait être soumis aux citoyens à travers un avis public dans les prochaines semaines.

Articles similaires