Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
19:11 22 juillet 2020 | mise à jour le: 31 juillet 2020 à 08:34 temps de lecture: 3 minutes

Consignaction amasse 3000$ pour les banques alimentaires de PAT

Consignaction amasse 3000$ pour les banques alimentaires de PAT
Photo: Collaboration spéciale30 000 cannettes ont été récoltées à Pointe-aux-Trembles.

Les 30 000 canettes récoltées à la Rôtisserie Saint-Hubert de Pointe-aux-Trembles, les 3 et 4 juillet, permettront de fournir des milliers de repas à des banques alimentaires de l’Est de Montréal.

«Ça va faire à peu près 9 000 repas dans la région de Pointe-aux-Trembles, c’est assez intéressant», affirme M. Bisson, président de Boissons Gazeuses Environnement (BGE).

BGE-Consignaction, en partenariat avec la Fondation Saint-Hubert, avait invité les citoyens à faire don de cannettes qu’ils avaient accumulées durant la pandémie.

«Les gens ont accepté de remettre leurs contenants sans percevoir leurs consignes», explique Normand Bisson, président de BGE. «La consigne équivalente, nous l’avons accumulée pour les banques alimentaires.»

Ainsi, la valeur de la consigne des contenants amassés à Pointe-aux-Trembles a été doublée par BGE. Un total de 3000 dollars en don sera acheminé par la suite à Moisson Montréal, qui devra le distribuer aux banques alimentaires à Montréal.

BGE a déployé 72 collectes à travers la province. Au total, la campagne a permis d’amasser 100 000$ pour les Banques alimentaires du Québec.

Aide alimentaire

Le projet du BGE-Consignaction est né dans le contexte particulier de la pandémie, lorsque la consigne des canettes a été suspendue pour des raisons sanitaires.

«On est vraiment conscient que la consigne rapporte un revenu supplémentaire pour certaines personnes qui en ont besoin» affirme Normand Bisson. Ainsi, «un lien naturel» s’est fait entre le projet de consigne et l’aide aux banques alimentaires, selon le directeur.

L’urgence alimentaire a été un enjeu important dans le secteur de Pointe-aux-Trembles, spécialement durant la période de confinement.

Pour France Joyal, présidente de l’organisme Cuisine Collective à Toute Vapeur, la demande pour l’aide alimentaire a baissé dernièrement. Cependant, la demande reste présente chez les personnes aînées et à mobilité réduite.

Même son de cloche du côté de Louise Crousset, directrice de l’Association bénévole PAT/ME, elle affirme cependant que «si il y a une deuxième vague, [l’insécurité alimentaire] va recommencer.»

Bénéfique pour l’environnement

Par ailleurs, le fait de proposer un lieu où entreposer les contenants a permis, selon M. Bisson, de favoriser le recyclage.

Un des objectifs de l’organisation est d’avoir le taux de récupération et de recyclage le plus élevé possible.

Selon Normand Bisson, le taux de contenants récupérés à l’échelle provinciale tourne autour de 75%.  La majorité des contenants sont retournés chez les détaillants. Un certain nombre est mis dans la collecte sélective.

BGE est un organisme à but non lucratif qui administre le système de consignation des contenants à remplissage unique. Consignaction regroupe plusieurs programmes mis en place par BGE.

Articles similaires