Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
18:13 27 octobre 2020 | mise à jour le: 28 octobre 2020 à 09:28 temps de lecture: 3 minutes

Vols de catalyseurs à Pointe-aux-Trembles: un «fléau»

Vols de catalyseurs à Pointe-aux-Trembles: un «fléau»
Photo: 123rfLes vols de catalyseurs seraient une conséquence de la hausse du prix de certains métaux précieux.

De nombreux citoyens de Pointe-aux-Trembles ont été victimes de vols de catalyseurs au cours des derniers mois. Un «fléau» qui s’expliquerait par la valeur des métaux que renferme cette pièce automobile.

Une résidente de PAT est exaspérée: au printemps dernier, elle s’est fait voler son catalyseur deux fois en l’espace d’une semaine à la gare de Pointe-aux-Trembles. Peu après, sa voiture sera endommagée lors d’une troisième tentative de vol. «La dernière fois, je pleurais dans ma voiture», indique-t-elle.

Ce type de vol peut être coûteux. Après trois incidents, la Pointelière a d’ailleurs décidé qu’il était préférable de ne pas déclarer le dommage aux assurances.  Diane, une autre victime de vol, déplore les quelques 700 dollars qu’elle a dû débourser de sa poche pour remplacer la pièce. «Ce n’est pas drôle. J’ai peur que ça arrive une deuxième fois», note-t-elle.

Cet été, Simon a pour sa part été réveillé en pleine nuit «par un bruit d’enfer». Après avoir appelé la police, il affirme avoir fait fuir les deux voleurs qui s’affairaient sur le véhicule de sa voisine «en leur criant après».

Or, le lendemain matin, le bruit provenant de la voiture de sa voisine confirmera que les malfaiteurs avaient réussi en quelques minutes seulement à s’emparer de la pièce prisée. En effet, une voiture à laquelle on a retiré le catalyseur émet un fort bruit au démarrage.

Vols de catalyseurs: un «fléau»

Au cours des dernières semaines, plusieurs citoyens de PAT ont dénoncé ce type de vol sur les réseaux sociaux.

Caroline Bourgeois, mairesse de RDP-PAT, a d’ailleurs réagi sur sa page Facebook le 25 octobre. Elle affirme que le poste de quartier (PDQ) 49 «a porté une attention particulière lors de ses patrouilles pour tenter d’endiguer ce fléau» et a récemment procédé à l’arrestation de deux individus en possession de plusieurs catalyseurs.

La mairesse concède cependant que ce type de vol est «très répandu et est difficile à combattre».

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) n’a pas été en mesure de chiffrer ces vols au moment d’écrire ces lignes.

Des métaux précieux

Mais pourquoi la revente de cette pièce, qui sert à filtrer l’air dans le tuyau d’échappement, est-elle tant prisée chez les revendeurs?

«Les catalyseurs contiennent des métaux rares comme du platine et peuvent avoir une certaine valeur de revente. Les vols de ces pièces ont d’ailleurs tendance à suivre le cours sur les marchés de ces métaux», explique par courriel le SPVM.

Parmi ces métaux rares se trouve aussi le palladium. La flambée de son prix au cours de la dernière année pourrait avoir un rôle important à jouer dans la montée de ces vols.

D’ailleurs, le phénomène est loin d’être unique à Pointe-aux-Trembles. Des vols similaires ont été rapportés par plusieurs médias dans divers secteurs du pays au cours de la dernière année, en allant de Chambly à Edmonton.

Le SPVM indique que toute personne témoin d’un tel crime devrait immédiatement composer le 911. Le Service invite toute victime de vol à communiquer avec eux.

Articles similaires