Montréal
10:47 14 novembre 2020 | mise à jour le: 16 novembre 2020 à 20:56 temps de lecture: 4 minutes

Cinq églises qui ont trouvé une nouvelle vocation

Photo: Archives/Métro MédiaLe théâtre paradoxe a ouvert ses portes en 2014.
Photo: Archives/Métro MédiaL'ancienne église Sainte-Germaine-Cousin a été transformée en CPE.
Photo: GoogleLe Chic resto pop sert des repas abordables dans l'ancienne église Saint-Mathias-Apôtre.
Photo: Archives/Métro MédiaLe Sanctuaire du Rosaire et de Saint-Jude a été transformé en spa et centre sportif.
Photo: Coralie Hodgson/Métro MédiaSoixante-dix condominiums ont été construits dans l’église Saint-Jean de la Croix.

La vente potentielle de l’église Saint-Enfant-Jésus à Pointe-aux-Trembles a suscité plusieurs questionnements sur les réseaux sociaux concernant son avenir.  À Montréal, on a réussi à donner une deuxième vie à plusieurs églises. Voici cinq exemples d’églises transformées.

Théâtre paradoxe, Le Sud-Ouest

C’est dans l’ancienne Église Notre-Dame du Perpétuel Secours que Le Théâtre Paradoxe est né en 2014.  On y tient depuis tout type d’événements, passant du concert au gala.

Le projet a été coordonné par l’organisme Bâtir son quartier. L’idée: faire un lien entre le potentiel des lieux et la mission communautaire du gestionnaire du Théâtre, le Groupe Paradoxe.

Le sous-sol de l’église a été aménagé pour les activités du Groupe Paradoxe, qui offre une formation en arts de la scène à des jeunes en réinsertion. De plus, des logements avec soutien communautaire ont été aménagés dans le presbytère.

Plusieurs travaux ont été effectués dans l’église, mais des vitraux et un orgue ont été conservés. Le bois des bancs d’église a même été réutilisé pour la construction des petits bars.

Site Sainte-Germaine-Cousin, Pointe-aux-Trembles

Depuis 2015, un Centre de la petite enfance (CPE) et des habitations pour aînés  occupent le site de l’ancienne église Sainte-Germaine-Cousin.

L’église avait dû fermer ses portes en 2005 car sa toiture était contaminée à l’amiante. Pourtant, le Conseil du patrimoine de la Ville de Montréal s’opposait à sa démolition.

La Corporation Mainbourg, qui a acquis le site, a travaillé avec l’organisme Bâtir son quartier à y mettre sur pied un projet de logement social réservé aux personnes âgées, Les Habitations Sainte-Germaine-Cousin. Un CPE et une salle communautaire ont été  aménagés dans l’ancienne église.

Afin de rendre l’ancien lieu de culte propice à recevoir des enfants, de nombreux travaux ont été effectués. Notamment, le toit a dû être désamianté, et des aménagements sécuritaires ont été mis en place.

Plusieurs aspects originaux de l’église construite en 1960 ont été conservés. Par exemple, les murs entièrement vitrés ont été préservés, rappelant la luminosité de l’église originale.

Le Chic resto pop, Hochelaga-Maisonneuve

Depuis 2004, Le Chic resto pop sert des repas abordables dans l’ancienne église Saint-Mathias-Apôtre.

Afin d’avoir plus d’espace pour ses activités, l’organisme d’insertion et d’économie sociale avait acheté l’église en 2002, qui était à l’abandon. Sa proposition : y perpétuer la mission communautaire de l’église, tout en respectant les composantes architecturales et stylistiques d’origine du bâtiment.

À ce jour, les salles inondées de lumière rappellent l’église originelle construite en 1950. L’aménagement conserve plusieurs éléments évoquant les lieux d’origine, tels la nef et le bas-côté.

L’installation de cuisines communautaires au sous-sol a été la principale modification architecturale opérée sur l’église.

Le Saint-Jude Espace Tonus, Plateau Mont-Royal

Le Sanctuaire du Rosaire et de Saint-Jude a connu un changement de vocation peu commun: en 2013, l’ancien lieu de culte a été transformé en spa et centre sportif.

L’intérieur de l’ancienne église dominicaine a été complètement réorganisé. Le nouvel espace offre maintenant une esthétique où se côtoient le vieux et le neuf. Par exemple, des vitraux de l’église construite en 1905 côtoient des appareils d’entraînement  physique modernes.

Cependant, la façade extérieure est pratiquement intouchée.

En 2006, l’église avait été mise en vente. Trois partenaires d’affaires l’avaient achetée peu après. Ils ont dû attendre jusqu’en 2011 pour que la version finale du projet de transformation de l’église soit acceptée par l’arrondissement.

Condos Place Delacroix, Rosemont―La Petite-Patrie

Le promoteur immobilier Rachel Julien a acquis l’église Saint-Jean de la Croix en 2014. Soixante-dix condominiums ont été construits dans l’ancienne église.

La façade de l’église a été conservée presque intégralement. Seules quelques modifications laissent entrevoir les changements intérieurs.

Le presbytère adjacent a été transformé en immeuble communautaire afin de préserver la vocation sociale de l’église. Il y accueille le Centre de la famille de La Petite-Patrie, qui loge trois organismes: La Maisonnette des parents, La place des Enfants et le Club d’âge d’or Les Amandiers.

Articles similaires