Mercier & Anjou
13:40 24 décembre 2020 | mise à jour le: 3 janvier 2021 à 16:50 temps de lecture: 3 minutes

2021 : Mario Beaulieu souhaite une relance verte dans la Pointe-de-l’île

2021 : Mario Beaulieu souhaite une relance verte dans la Pointe-de-l’île
Photo: Coralie Hodgson/Archives Métro MédiaMario Beaulieu souhaite une relance économique verte pour sa circonscription.

Après une année assombrie par la pandémie mondiale, le député fédéral de la Pointe-de-l’Île Mario Beaulieu mise sur trois priorités dans sa circonscription en 2021 : la relance économique verte, le financement de la santé et des aînés ainsi que la défense du français.

« Il y a beaucoup de choses très positives qui s’en viennent pour la Pointe-de-l’Île. Je pense que l’économie va reprendre sa place assez rapidement », soulève le député bloquiste.

Soulignant l’accélération de la crise climatique, M. Beaulieu salue l’annonce récente de plusieurs projets de « relance économique verte»  dans la circonscription, dont le prolongement du REM et la décontamination des sols.

S’il voit d’un bon oeil le projet de transport structurant pour le développement économique de la Pointe-de-l’île, M. Beaulieu affirme qu’il travaillera à voir « comment on peut accélérer le processus ». Il souhaite que le projet de REM « ne prenne pas trente ans » à se mettre en place «comme la ligne bleue de métro».

Par ailleurs, Mario Beaulieu est d’avis que d’autres projets de transports structurants devront être envisagés. Notamment, un mode de transport entre la ligne bleue et la station Honoré-Beaugrand, et l’intégration de la navette fluviale au réseau de la STM. Il souhaiterait même que celle-ci soit en fonction à l’année.

Celui qui représente la circonscription depuis 2015 soutient que la décontamination des sols contribuera, à terme, à attirer des investissements «innovants et verts» dans l’Est. Le député a d’ailleurs récemment interpelé les ministres fédéraux afin qu’ils s’engagent, tout comme Québec, à investir 200 millions dans la réhabilitation de sols.

Santé et ainés

Pour M. Beaulieu, la pandémie a mis en évidence les lacunes des services de santé. Ainsi, il compte militer pour que les transferts fédéraux en santé correspondent aux demandes du Québec.

Poursuivant « le travail entamé en 2020 », M. Beaulieu réitère son engagement à défendre l’augmentation de la pension de vieillesse pour les aînés de 65 ans et plus. Il y a quelques mois, M. Beaulieu a eu un grand retour postal lorsqu’il a sondé les citoyens pour évaluer s’ils étaient favorables à l’augmentation de la pension de vieillesse de 110$ par mois et à la bonification du Supplément de revenu garanti.

«Cette mesure a beaucoup de succès dans la pointe de l’île (…) Les aînés perdent leur pouvoir d’achat constamment», dénonce-t-il.

Défense du français

Sans surprise, la défense de la langue française sera une priorité pour le vice-président du comité permanent des langues officielles en 2021.

Fort de la «victoire» qu’il a obtenue en 2020 en faisant adopter une motion pour que soit réalisée une étude sur la situation du français à Montréal et au Québec, le député a également confiance que le Bloc réussisse à faire adopter le projet de loi voulant que la loi 101 s’applique aux entreprises de compétence fédérale. Et ce, bien que « les libéraux «refusent de se commettre».

Articles similaires