Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
11:35 14 mai 2021 | mise à jour le: 14 mai 2021 à 15:36 Temps de lecture: 3 minutes

Les Ballons Intensifs lance un camp de soccer 

Les Ballons Intensifs lance un camp de soccer 
Photo: Coralie Hodgson/Métro MédiaJean-Daniel Estimable et Nassim Chahour.

Connu depuis 12 ans pour ses camps de basketball, l’organisme Les Ballons Intensifs (LBI) lancera d’ici quelques semaines son premier camp d’été de soccer à Pointe-aux-Trembles.

Ce projet pilote de trois semaines débutera dès le 5 juillet à l’école Daniel-Johnson. Le camp adoptera la même formule que les camps de basket LBI, qui offrent sport, engagement communautaire et sorties culturelles à des jeunes de 11 à 19 ans. Une formule gratuite, mais demandant en contrepartie un grand engagement des jeunes, notamment être prêts à s’entraîner dès 6h30.

Les coordonnateurs du projet, Jean-Daniel Estimable et Nassim Chahour ne cachent pas leur enthousiasme de voir ce projet se concrétiser finalement pour les jeunes du quartier. «C’est quelque chose qu’on porte depuis longtemps. Ça fait trop longtemps que les jeunes nous demandaient d’avoir ça!», s’enthousiasme M. Estimable.

Les deux amis, aussi entraîneurs de soccer depuis 10 ans à l’école Daniel Johnson, ont confiance que le projet aura du succès, considérant le succès croissant de camps de basket LBI.

«Avec un peu de chance, le soccer va avoir cette même progression. On a déjà la formule gagnante», soutient M. Estimable.

COVID: le bon moment

Cette année, COVID oblige, les activités sportives ont dû être mises sur pause à Daniel-Johnson. Également enseignants dans des écoles de l’Est, M. Estimable et Chahour ont toutefois été témoins des effets néfastes de l’arrêt du sport chez les jeunes.

C’est donc un heureux hasard que le projet se soit concrétisé juste avant la pandémie, alors qu’ils y pensaient depuis quelques années.

«C’est vraiment le temps en ce  moment, on voit qu’ils ont besoin de bouger. Il y a des niveaux qui ont juste un cours d’éducation physique par semaine, mais ce n’est pas assez. On doit offrir plus d’activités comme ça», soutient M. Estimable.

Pour M. Chahour, le fait d’avoir des matchs et des entraînements amenait les adolescents à faire une association positive avec l’école.  Maintenant, ce manque de «stimulus positif» entache le moral et la motivation de certains, observe-t-il.

LBI

Les camps gratuits Les Ballons intensifs ont été créés en 2009 à Pointe-aux-Trembles. Ils sont offerts depuis 2017 à Montréal-Nord et depuis 2018 à LaSalle.

Cet été, des projets pilotes LBI vont aussi se déployer à Laval, Longueuil et Québec.

«C’est tout un défi en pandémie de déployer ça. Mais on a fait du bon recrutement et de bons partenariats dans chaque coin. On a bien hâte de voir ce que ça donne», explique Ernest Edmond, fondateur de LBI.

Pour plus d’information, consulter la page web de LBI.

Articles similaires