Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
20:00 13 juillet 2021 | mise à jour le: 14 juillet 2021 à 14:28 Temps de lecture: 3 minutes

Un balado pour revisiter l’histoire du Vieux-Pointe-aux-Trembles

Un balado pour revisiter l’histoire du Vieux-Pointe-aux-Trembles
Photo: Gracieuseté/Atelier d’histoire de la Pointe-aux-TremblesLe circuit historique passe par le Vieux-Moulin.

Après plus d’un an de travail, les bénévoles de l’Atelier d’histoire de la Pointe-aux-Trembles lancent un nouveau balado sur l’histoire du Vieux-Pointe-aux-Trembles. À pied, à vélo ou assis sur le divan, citoyens et touristes pourront découvrir la riche histoire de cet ancien village dont les origines remontent à la fin du 17e siècle.

Les utilisateurs pourront découvrir un circuit historique composé de 16 points d’intérêt en écoutant de courtes capsules narrées par Louise Richer et Pierre Lebeuf.

Il est possible de télécharger le circuit complet et de partir à la marche pour visiter les lieux patrimoniaux tout en écoutant les explications des narrateurs. Ceci permettra notamment de divertir les passagers fraîchement débarqués de la navette fluviale qui relie le centre-ville à Pointe-aux-Trembles.

«Ça permettra d’avoir plus d’activités dans le secteur. [En 2019], des gens arrivaient [de la navette fluviale] , et ils ne savaient pas trop comment meubler le temps», souligne Pierre Desjardins, vice-président de l’atelier d’histoire de la Pointe-aux-Trembles.

La version web du balado «permet aussi aux gens qui ne peuvent pas sortir de chez eux de visiter PAT sur leur tablette ou leur ordinateur, à la maison», ajoute Claude Belzil, président de l’atelier d’histoire.

Le projet dont le coût est évalué à 5000 $ a été réalisé grâce au financement de l’arrondissement RDP-PAT. Des bénévoles ont investi plus d’un an de travail pour le mettre sur pied.

Découvrir le secteur historique

Le circuit commence au CHSLD Bourget, situé sur la rue Notre-Dame. Une centrale électrique de la Montréal Tramway y avait été construite en 1917 afin d’alimenter l’ancien tramway qui reliait notamment la Pointe-de-l’île au centre-ville.

Après en avoir appris sur le Vieux-Moulin de Pointe-aux-Trembles, on se déplace vers l’est pour découvrir les origines d’un des premiers villages ouvriers au Québec. «Une centaine de résidences y ont été construites» entre 1917 et 1922, souligne Pierre Desjardins.

Le parcours propose également la visite d’une série de maisons anciennes. Parmi celles-ci, la maison Fisciault, la plus vieille maison du village de la Pointe-aux-Trembles. Construite entre 1800 et 1823, elle a «miraculeusement » survécu à l’incendie qui a ravagé une soixantaine de bâtiments du village en 1912.

«Si le financement est au rendez-vous et si l’application a du succès», les bénévoles de l’atelier souhaiteraient par ailleurs développer de nouveaux circuits sur le territoire de Pointe-aux-Trembles, explique Jean-Yves Charland, conservateur à l’atelier.

Des projets

La pandémie n’a pas empêché Pierre Desjardins de poursuivre ses recherches au cours de la dernière année. La publication «Au feu, au voleur» sera présentée le 21 octobre à 19 h 30 à la maison de la culture de Pointe-aux-Trembles. Ce document relate l’histoire des services de police et d’incendie à Pointe-aux-Trembles au cours des trois derniers siècles.

Des écrits portant sur les soins de santé sont également prêts pour publication.

Comment accéder au balado?

L’application Baladodécouverte est offerte gratuitement dans l’App Store et sur Google Play. On peut aussi scanner le code QR sur le site de l’Atelier d’histoire. Des écriteaux avec le code QR sont également accessibles au débarcadère de la navette fluviale et à l’extérieur de la maison Beaudry durant ses heures d’ouverture. L’installation d’un troisième écriteau est prévue au parc du Vieux-Moulin.

Articles similaires