Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Un parc d’affaires écoénergétique bientôt en construction à Montréal-Est

Les travaux pourraient commencer dès l’automne. Photo: Google Maps

La Ville de Montréal-Est souhaite créer un modèle de quartier d’affaires carboneutres avec son projet « 40NetZero », dont les travaux pourraient s’amorcer dès cet automne. 

Ce projet « signature » porté par la Ville de Montréal-Est et le promoteur MET-HB devrait voir le jour sur un terrain d’une superficie de six millions de pieds carrés, soit l’équivalent de près de 125 terrains de football, situé entre le boulevard Henri-Bourassa et l’autoroute Métropolitaine. Il est délimité par la rue Auger, à l’ouest et le terrain d’Esso Imperial, à l’est.

La Ville et le promoteur auraient l’objectif d’en faire un projet carboneutre. « On veut que ça fasse effet boule de neige. On veut amener un certain standard en termes de parc d’affaires et ne plus revenir en arrière », souligne Nicolas Dziasko, directeur de la gestion du territoire et environnement à la Ville de Montréal-Est.

Au plan énergétique, le quartier d’affaires pourrait produire sa propre énergie, notamment avec des panneaux solaires, afin de combler une partie ou la totalité de ses besoins. Des discussions seraient  en cours afin que les surplus soient injectés dans le réseau d’Hydro-Québec en échange de crédits.

Afin d’éviter les débordements d’eau lors de pluie, le promoteur envisage de construire des bassins de rétention d’eau.  Il prévoit aussi de verdir le site pour contrer les îlots de chaleur.

Une piste multifonctionnelle qui pourrait se connecter avec de « futurs parcs d’affaires » est également dans les cartons.

Le maire de la Ville, Robert Coutu, dit souhaiter que ce projet devienne une référence pour les futurs développements à Montréal-Est et ailleurs.

Des travaux dès l’automne?

Une première pelletée de terre serait « idéalement » donnée avant l’hiver, sinon au printemps prochain, soulignent MM. Coutu et Dziasko. Les travaux se feront ensuite en phases.

Une nouvelle rue sera créée pour relier le boulevard Henri-Bourassa et l’autoroute métropolitaine. Celle-ci sera éventuellement municipalisée.

Un passage à niveau sera créé sur le boulevard Henri-Bourassa, tandis qu’une nouvelle intersection sera aménagée.

Un projet de plusieurs millions

Pour l’instant, la contribution de la Ville se chiffre à 2 M$ pour l’aménagement du passage à niveau. Des montants supplémentaires seront déboursés pour des travaux de pavage et la gestion des eaux, par exemple, mais ils n’ont pas été précisés. Nicolas Dziasko souligne qu’un coût global de 14 M$ avait été estimé avant la conception des plans. 

Lors de la séance du conseil du 21 juillet, un protocole d’entente a été déposé au conseil, détaillant le partage des coûts entre le promoteur et la Ville

La ville aura la charge de définir les usages autorisés sur le site. Les entreprises seront choisies par le promoteur.

Le promoteur METH-HB n’a pas pu être rejoint au moment de publier.

Articles récents du même sujet