Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

L’arrondissement RDP-PAT encadre la densification immobilière

L’engouement immobilier se fait sentir dans plusieurs secteurs. Photo: Denis Germain/Archives Métro

Alors que la pression immobilière augmente, l’arrondissement de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT) a entamé un processus pour encadrer les projets de densification dans certains quartiers plus prisés.

Un premier projet de règlement a été adopté lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement afin d’amender le règlement sur les plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA).

Conséquemment, les projets de construction, de transformation, de démolition ou de lotissement visant à augmenter le nombre de logements sur un terrain occupé par des maisons unifamiliales, duplex ou triplex, devront répondre à plusieurs critères et objectifs.

Ceux-ci concernent notamment l’implantation harmonieuse des logements ainsi que la valorisation des espaces verts.

Le changement réglementaire concerne seulement les zones à faible densité de l’arrondissement. Par exemple, certains secteurs résidentiels du Vieux-Pointe-aux-Trembles.

« L’idée ce n’est pas de bloquer le développement, de bloquer la densité. La densité, j’y crois dans certains lieux, mais elle ne s’applique pas partout», explique la mairesse d’arrondissement, Caroline Bourgeois.

Engouement immobilier

Mme Bourgeois souligne que ce projet de règlement est une réaction à l’engouement immobilier dans plusieurs secteurs de l’arrondissement. De plus en plus de personnes convoitent des propriétés afin de les démolir et construire de plus grands bâtiments.

La mairesse avait d’ailleurs été interpellée en juin par des citoyennes du Vieux-Pointe-aux-Trembles, inquiétées par l’engouement immobilier dans le secteur.

Or, jusqu’à maintenant, le PIIA permettait aux promoteurs de développer de plein droit des projets dans l’arrondissement. « Ce qui me dérangeait beaucoup, c’est qu’il y avait des démolitions ou des constructions sans même que l’équipe d’urbanisme ou les élus aient à se prononcer.»

Règlement sur les PIIA

Selon le site du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, l’identification de certains territoires ou catégories de projets dans le Règlement sur les plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) implique qu’ils fassent l’objet d’une évaluation qualitative au moment d’une demande de permis ou de certificat.

Cela « permet à la municipalité d’assurer la qualité de l’implantation et de l’intégration architecturale tout en tenant compte des particularités de chaque situation».

Il s’agirait d’un outil « particulièrement approprié lorsqu’il s’agit de régir les aménagements et les constructions dans les zones sensibles du territoire ».

 

Articles récents du même sujet