Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est

Référendum sur la Zone H13: le « oui » l’emporte

Referendum sur la Zone H13: le « oui » l’emporte
Ce dossier a divisé le conseil de ville depuis février. Photo: Coralie Hodgson/Métro Média

Le sort du zonage d’un secteur du centre-ville de Montréal-Est a finalement été confirmé par voie référendaire. L’option du oui a gagné de peu : la construction de duplex et de triplex sera donc interdite dans la zone «H.20».

Le référendum tenu le 12 septembre portait sur l’approbation du règlement 58-2016-23-2. Ce règlement adopté en mai a pour effet de scinder la zone « H.13 » de part et d’autre de la ligne médiane de l’emprise de l’avenue Sainte-Marie.

Le règlement impacte particulièrement la nouvelle zone H.20, qui se situe du côté nord de la ligne médiane. Dorénavant, seule la construction de maisons unifamiliales y est permise.

Le « oui » a obtenu 84 voix contre 77. Un bulletin de vote a été rejeté.

Le taux de participation a été de 44,5 %.

Tension politique autour du zonage

La conseillère de l’opposition Anne St-Laurent avait déposé l’avis de motion pour ce projet de règlement. L’opposition a dit vouloir freiner l’intérêt de développeurs immobiliers pour le secteur et permettre de consulter les citoyens en amont.

Mme St-Laurent se dit aujourd’hui contente que ce dossier soit réglé. «C’est la démocratie. Je suis contente, ça fait depuis janvier que je dis que je voulais consulter les citoyens.» Elle ajoute que si elle est élue à la mairie en novembre prochain, les consultations publiques seront courantes au sein de son équipe.

Maire de Montréal-Est, Robert Coutu croit qu’on ne peut pas «se réjouir» du résultat référendaire sur le zonage alors que la majorité des résidents de la zone H.20 s’oppose au règlement.

Le maire ajoute craindre la multiplication de règlements similaires, ce qui limiterait la création de logements locatifs à Montréal-Est. «Je vais défendre les locataires.»

S’il accepte le résultat démocratique du référendum, le maire Coutu croit que la question référendaire était complexe à comprendre et que de «fausses allégations» indiquant que des «tours à condos» étaient dans les cartons a pu semer la confusion.

Francine McKenna, directrice des communications de Montréal-Est, indique qu’aucun projet immobilier n’a été déposé pour cette zone.

Articles récents du même sujet