Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
16:07 11 février 2016 | mise à jour le: 12 février 2016 à 09:57 Temps de lecture: 3 minutes

Une Pointelière veut se démarquer dans l’univers du cirque

Une Pointelière veut se démarquer dans l’univers du cirque
Photo: Collaboration spéciale

Cofondé par l’artiste pointelière Anouk Vallée-Charest, le nouveau regroupement artistique Les Improbables cherche à se tailler une place dans l’univers des arts du cirque au Québec. Combinant cirque et théâtre, les quatre artistes du collectif misent sur l’originalité de leurs œuvres afin de gagner le cœur des spectateurs.

Anciens élèves de l’École nationale du Cirque, les membres de la formation artistique ont parcouru la planète avec des compagnies de renom, dont le Cirque du Soleil, le Cirque Éloize, Dragone, entre autres.

Ils présenteront leur premier spectacle Fen[^]tre à la Maison de la culture de Pointe-aux-Trembles le 27 février prochain.

«Après 10 ans de travail auprès des grandes compagnies, j’ai eu l’envie profonde de vouloir m’investir dans un projet collectif de création. Créer un cirque pour partager et unir nos talents, nos acquis, notre expérience et nos forces», explique Mme Vallée-Charest.

Deux ans de conception
L’acrobate qui a déjà travaillé pour le Cirque du Soleil et le Cirque Éloize à plusieurs pays dont la Russie, l’Allemagne, le Japon, la France et plusieurs autres a consacrée beaucoup de son temps à la conception et réalisation de son spectacle depuis près de deux ans.

«C’est difficile de percer dans ce milieu quand on a peu de moyens, dit-elle. Nous avons tous mis la main à la pâte et avons investi beaucoup de temps et d’argent afin de monter ce spectacle dont nous sommes très fiers.»

Pour Jonathan Brochu, membre fondateur du cirque, et spécialiste de l’équilibre, l’originalité de leur œuvre fait toute la différence.

«Nous invitons les gens à venir vivre cette expérience, à embarquer avec nous dans cette aventure et à se laisser aller. Nous n’avons pas monté un spectacle pour monter un spectacle, nous l’avons fait car nous avions des belles choses à offrir aux spectateurs, un message à transmettre, quelque chose qui nous ressemble», dit-il.

Innover
Les artistes ont construit des nouveaux appareils qu’ils utiliseront lors de leur prestation à Pointe-aux-Trembles.

«Nous voulions aussi innover en créant de nouveaux appareils de cirque. Il est difficile de se renouveler dans un domaine aussi vieux que le cirque, mais n’en demeure pas moins qu’avec ce goût du changement trois appareils ont vu le jour; le cadre-danse, le mädre (mât + cadre) et la fenêtre aérienne», peut-on lire sur leur site Web.

Une collecte de fonds a été lancée voilà quelques semaines par les artistes afin de financer la scénographie du spectacle.

Le groupe espère amasser un total de 15 000 $ d’ici le 21 février.

«Nous faisons appel à la générosité des gens qui veulent nous aider. Ils ne le regretteront pas», conclut Mme Vallée-Charest.

Au moment d’écrire ces lignes Les Improbables avaient réussi à amasser 10 179 $.

Articles similaires