Pointe-aux-Trembles & Montréal-Est
17:57 15 février 2016 | mise à jour le: 15 février 2016 à 17:58 Temps de lecture: 3 minutes

La salle de quilles de Montréal-Est fermera ses portes ce printemps

La salle de quilles de Montréal-Est fermera ses portes ce printemps
Photo: DepositPhoto

Cinquante ans après son ouverture, la salle de quilles du centre récréatif Édouard-Rivet de Montréal-Est (CRER) fermera ses portes. Au printemps prochain, elle changera de vocation pour devenir un espace dédié aux groupes communautaires de la municipalité.

Selon Robert Coutu, maire de la ville, Montréal-Est n’est pas prête à assumer les coûts de près de 450 000 $ pour la mise à niveau de la salle de quilles, dans un état «très détérioré.»

Les coûts de mise à niveau et réparation pourraient atteindre les 450 000 $. Une somme que Montréal-Est n’est pas prête à assumer.

«Je ne veux pas blâmer les anciennes administrations, mais au cours des 30 dernières années, il n’y a pas eu beaucoup d’investissements au centre récréatif, dit-il. En ce moment, nous avons d’autres besoin à combler qu’une salle de quilles.»

Il ajoute que très peu de gens se servent de la salle de quilles qui n’est ouverte présentement que trois fois par semaine.

Selon le maire, il serait plus judicieux d’investir dans la construction d’un endroit dédié aux groupes communautaires de la ville.

«Nous voulons transformer cet endroit dans un espace communautaire où citoyens et organismes pourront se rencontrer et travailler ensemble. Ce sera notre priorité à cet endroit», dit le maire.

L’élu rappelle que selon l’étude de faisabilité réalisée au centre récréatif par la firme MACOGEP, le sous-sol doit être réaménagé pour des raisons de sécurité.

«Il faut changer la configuration du sous-sol pour nous assurer qu’en cas d’incident, les premiers répondants y aient accès rapidement, ce qui n’est pas le cas présentement. Une raison de plus pour laquelle nous ne sommes pas prêts à investir des sommes dans la salle de quilles.»

M. Coutu indique que les utilisateurs de la salle ont été consultés afin de déterminer le meilleur moment pour la fermer.

«La plupart des tournois se terminent au mois de mai, alors c’est pour cette raison que nous prévoyons la fermeture au printemps.»

Peu de ligues
Selon Pierre Roy, directeur général de la Société ressources-loisirs de Pointe-aux-Trembles et gestionnaire au CRER, cinq ligues utilisent présentement la salle de quilles de Montréal-Est, soit près d’une centaine de personnes par semaine.

«Il n’y a plus vraiment de quilles récréatives, ce sont surtout les ligues qui font vivre les salles. Depuis mon arrivée en tant que directeur général le nombre de ligues au CRER n’a pas augmenté», dit-il.

René Hébert, responsable de la ligue de quilles de la Maison l’Échelon, s’est dit déçu de la décision du conseil municipal.

«C’est dommage car nous aimions beaucoup jouer à cet endroit où le service était personnalisé. Ce sera difficile de trouver la même chose ailleurs. Même si la salle était vieille, nous l’aimions beaucoup.»

Lors du dernier conseil de ville, plusieurs citoyens se sont opposés à la fermeture de la salle de quilles, ce à quoi le maire de la municipalité à répondu, «qu’elle n’était plus assez utilisée.»

La salle de quilles du centre récréatif a été bâtie en même temps que le reste de l’immeuble en 1965.

Articles similaires