La tempête dans l’Est [Photos]

La tempête dans l’Est [Photos]
Photo: Amélie Gamache/Métro MédiaLes usagers de la route ont dû s'armer de patience lors de l'heure de pointe du matin.

This slideshow requires JavaScript.

La tempête qui a frappé le Québec a laissé plus d’une trentaine de centimètres de neige à Montréal dans la nuit dernière. Quelques centimètres supplémentaires sont attendus dans les prochains jours.

L’accumulation de neige rend les déplacements difficiles, pour les automobilistes comme pour les piétons ou les usagers du transport en commun.

« Ça met en forme!, s’exclame Annie Chénier, une résidente de Rivière-des-Prairies qui venait de dégager sa voiture après 40 minutes de pelletage. Mais moi j’aime ça, c’est tellement beau! »

Dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, le déblaiement des rues et des trottoirs bat son plein. Plus de 135 personnes opèrent 75 équipements de machinerie pour déblayer les 800 km de rues et 500 km de trottoirs.

L’opération de chargement de la neige débutera à 19h ce soir, et pourrait s’étendre sur huit jours.

«Heureusement, les écoles étaient fermées, les gens ont été moins présents sur les rues, ce qui a permis des opérations un peu plus fluides sur le territoire, a affirmé le responsable des services aux citoyens à la Ville de Montréal, Jean-François Parenteau. Tout au cours de la journée, on va continuer le déblaiement de nos rues et de nos artères pour s’assurer que les gens puissent se déplacer. »

Selon la mairesse de Montréal, Valérie Plainte, la facture de cette opération de chargement de la neige pourrait grimper à 35 M$.

La Ville de Montréal-Est débutera de son côté les opérations de chargement de la neige demain, le jeudi 14 février.

Pour vous informer sur l’état du réseau routier, les pannes et les accidents, vous pouvez signaler le 511, la ligne citoyenne du Ministère des Transports. L’application mobile connait toutefois des pannes intermittentes depuis le début de la journée.